SP | La mélodie, ou l’instrumentalisation de l’indigence

Lorsque la mort d'Alicia survint, son mari Alfred Busi n'a plus jamais été le même. Autrefois célèbre en incarnant le pianiste Mister Al, il ne vit qu'à travers son passé et pour les gens du passé, ancré désormais dans la solitude. C'est une rencontre fortuite qui bouleverse sa vie, tant personnelle que professionnelle. Une rencontre avec une créature qui l'attaque chez lui la nuit. C'est un « enfant », un « garçon nu », il en est persuadé. Très vite, la presse à sensation s'empare de l'affaire. Créatures, indigents, sauvages, néandertaliens ? Tous ces mots qui deviennent synonymes s'emparent de la ville, et tous ces habitants ne voient plus qu'en Mister Al, une victime d'une dangerosité sauvage...

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :