Au-dessus de la loi (1993), le film que j’ai le plus vu

Wellman Santee n'a pas eu de chance. Il a abandonné la compétition automobile après un coup dur sur un circuit. Aujourd'hui, Santee conduit un énorme camion à travers le désert mojave. Il transporte de superbes voitures de sport... volées ! Tout irait pour le mieux pour Santee et son ami Eddie si un motard méticuleux ne les interceptait. L'affaire tourne au drame. Eddie tombe à terre, foudroyé par une balle. Une fraction de seconde après, le policier s'effondre, exécuté lui aussi. Seul témoin, Santee. Gravement blessé, Santee écope injustement d'une lourde peine de prison pour ce meurtre. Lors de son transfert dans une prison de haute sécurité, il échappe à la vigilance de ses gardes...

Regarder Blade Runner en 2021

La Tyrell Corporation a créé des machines servant l'homme : les Répliquants. D'une durée programmée de quatre ans, des individus du modèle Nexus-6 se révoltent et s'échappent. Tentant d'infiltrer la Tyrell Corporation pour chercher à allonger leur durée de vie, des Blade Runner, notamment Rick Deckard, sont chargés de les retrouver et de les tuer. Ridley Scott pose la question de la définition de l'humanité, entre hommes et machines.

Hitman a-t-il raté son tir ?

Crâne rasé, code barre tatoué sur la nuque, costume noir, chemise blanche et cravate rouge : l'agent 47 est le plus mystérieux et le plus insaisissable des tueurs professionnels. Réputé pour la minutie avec laquelle il va jusqu'au bout de ses missions, il obéit toujours à un protocole strict : extrême vigilance, extrême discrétion et extrême soin apporté à l'exécution de ses contrats. Patience et détermination sont ses deux armes de prédilection. Rien ne l'arrête. Sa signature : l'absence de preuves. Sa spécialité : disparaître sitôt sa mission accomplie. Un vrai fantôme, obligé de se découvrir le jour où Belicoff, candidat aux élections russes, lui tend un piège. Avec Interpol, les services secrets russes et trois tueurs de sa propre agence à ses trousses, l'agent 47 est contraint de briser son propre protocole pour mener à bien sa mission...

Tenet, un film trop alambiqué

Muni d'un seul mot – Tenet – et décidé à se battre pour sauver le monde, notre protagoniste sillonne l'univers crépusculaire de l'espionnage international. Sa mission le projettera dans une dimension qui dépasse le temps. Pourtant, il ne s'agit pas d'un voyage dans le temps, mais d'un renversement temporel…

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :