Désenchantée – Saison 4, ça tourne en rond non ?

La quatrième saison de Désenchantée, la série de Matt Groening sur Netflix, est celle qui m’a sans doute le plus déçu. Le tournant dramatique opéré la dernière fois se transforme en un récit qui perd de son charme et en une répétition scénaristique.



Désenchantée (saison 4)


Créateur : Matt Groening

Genres : AnimationFantastiqueComédie

Date de sortie : février 2022

Nombre et durée d’épisodes : 10 | ~27 min

Diffusion : Netflix Original

Synopsis : Entre autres mésaventures cette saison, la princesse Bean découvre un château sous-marin et des secrets qui pourraient changer le cours de l’histoire de Dreamland.

Chronique de la saison 1saison 2, saison 3

Note : 3 sur 5.

Désenchanté par une série qui tourne en rond

Les précédentes saisons de Désenchantée nous offrait plusieurs nouveautés dans une intrigue de plus en plus sérieuse : la ville steampunk ou encore l’Enfer et le Paradis. Dans cette quatrième saison, nous sommes bloqués à Dreamland dans une histoire redondante. Là est le principal défaut dans cette série fantastique qui au départ me happait terriblement. Effectivement, voilà que nous retrouvons au fil des épisodes des ennemis vus et revus, qui un jour meurent, un autre revivent, sont expulsés, reviennent, apparaissent comme par magie au rythme des besoins scénaristiques, au point qu’aujourd’hui, je ne saurais plus les compter. Cette écriture me déçoit car il y a cette sensation de ne pas avancer dans l’histoire, d’autant plus qu’il se passe toujours quelque chose à Dreamland, pas une seule seconde j’ai l’impression de pouvoir souffler sans qu’il se passe quelque chose. Pourquoi au lieu de choisir un méchant qui sera le principal de la saison, les scénaristes prennent toute une myriade de personnes pour nous emmener sous 64 chemins vers la destination « nulle part » ?



La série nous emmène où ?

Sous la multiplication des intrigues secondaires, j’arrive tout de même à saisir l’intrigue principale de Désenchantée qui pourrait en réalité tenir en moins d’un épisode s’il n’y avait pas toutes ces péripéties à Dreamland. Vraisemblablement, avant que les hommes s’installent sur ces terres, il y avait un ou quelques autres peuples, chassés et décimés par la guerre. Voilà ce qui annonce en préambule, sans doute dans la cinquième saison, une révolte ou une guerre civile. C’est sans doute le seul aspect véritablement intéressant de la saison. Au-delà, Désenchantée ne veut plus dire grand chose. Entre le démon personnel Lucy qui est devenu gentil, Elfo beaucoup moins étrange qu’auparavant et une Bean qui continue à se chercher sans se trouver, non seulement nous n’avançons pas mais pire encore, on perd les atouts. Je ne parle même pas de la naissance d’Elfo, né d’une union entre un Elfe et un Ogre, du dernier frère de Bean né d’une union entre deux espèces là aussi où j’ai envie d’hurler « WTF ?! », bien que ça reste dans l’esprit loufoque de la série. Néanmoins, j’ai tout de même moins ri durant cette quatrième saison, et la série ne garde que pour point fort sa beauté artistique notamment dans son dessin. En somme, j’espère que la cinquième sera largement mieux, avec une véritable intrigue qui avance, et un humour plus fort et qu’on n’arrête de remobiliser cinquante personnages périmés pour les amener nul part sans savoir ce qu’ils veulent !

Un commentaire sur “Désenchantée – Saison 4, ça tourne en rond non ?

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :