Le Monde Diplomatique revient sur le succès des mangas

Le passe culture serait devenu le passe manga. La France, deuxième plus gros consommateur du manga, cette « BD japonaise », achète et consomme de plus en plus cette littérature, notamment les plus jeunes. Le Monde Diplomatique revient sur ce sujet. Bien qu’il n’y apporte rien de nouveau, l’article est sans doute très utile à utiliser auprès de proches ou en classe pour expliquer aux plus profanes la naissance et l’essor du manga en France. En effet, le journaliste revient d’abord sur le fait d’actualité de sa grande consommation par les jeunes qui en ont fait leur premier achat grâce au passe culture. Puis il explique son apparition en France et ses premiers titres, parallèlement à la diffusion des animés sur certaines chaînes en particulier en mentionnant Le Club Dorothée. Il énumère également quelques grands genres (shonen, shojo, seinen) sans rentrer plus en détails. Enfin, l’article revient sur l’appropriation de cette littérature par des auteurs étrangers qui y amène leur propre touche personnelle. Le journaliste fait mention également des quelques critiques abordées dans le temps sur cette littérature, qui rompt avec celle des anciens sur Astérix ou encore Tintin. Rien de nouveau à apprendre pour les connaisseurs, mais un bon article pour les plus novices afin de s’approprier le sujet.

Voici un article fantastique à faire tourner sans relâche : « Les générations manga », par Hubert Prolongeau (abonnés ⁕ en kiosques, novembre 2021) // https://www.monde-diplomatique.fr/64025


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :