The Cave King (02), une île qui se peuple et se fortifie

Le récif de Sheol sur lequel a été exilé le prince Heal semble avoir un avenir radieux. Le roi des cavernes n’est plus seul, et c’est toute une île qui se bâtit et se fortifie contre l’ombre d’une menace géante…


The Cave King (T02)


Saga : The Cave King

Scénario : Hajime Naehara

Dessin : Takao Demise

Genre : Shonen Aventure & Heroic Fantasy

Éditeur : Doki Doki

Sortie : 08 septembre 2021

Pages : 164 pages

Prix : 7,50€

Résumé : Exilé sur une île perdue qui ressemble plus à un gros caillou qu’à autre chose, Heal commence à défricher l’endroit grâce au pouvoir de son emblème. Il y fait la rencontre de slimes, de gobelins et d’un nain entièrement nu. Commence alors pour le jeune prince et ses joyeux compagnons devenus ses sujets une vie paradisiaque. Tout se passe pour le mieux, jusqu’au jour où les braises de la guerre atteignent les rivages de l’île…

Note : 4.5 sur 5.

Pour les amoureux de l’aménagement et de l’artificialisation

Un être s’en va et tout est peuplé. Mis à part des ossements, le vide ou presque régnait sur l’écueil de Sheol jusqu’à l’arrivée de Heal. Par sa bonté et son intelligence, Heal a la bonne idée de se souder aux autres pour remplir sa mission plutôt que de tout massacrer. The Cave King est un manga pour les amoureux du farming et de la construction. L’histoire en s’inspirant des RPG met en scène une artificialisation de l’île. Un aménagement qui est progressif : d’abord la survie avec les besoins primaires (se loger, se nourrir) puis des constructions dignes d’un prince telles des fortifications. En effet, un danger guette… C’est ce que j’aime beaucoup chez The Cave King, ce côté aventure et progressif d’une belle bande d’amis qui partent de zéro pour arriver à quelque chose d’énorme. En arrière-plan, de la magie et des légendes qui prennent vie et alimentent au fur et à mesure l’histoire pour pousser toujours plus loin et poser des mystères.



Heal, un prince qui renaît

Heal est reparti de zéro. Exilé car impuissant et moqué par la famille royale, sa propre famille. L’écueil de Sheol est pour lui un renouveau bien que ses tourments passés sont ancrés en lui. On imagine que plus tard il souhaiterai prendre sa revanche contre ses frères et sœurs, d’autant plus que son background m’a donné quelques frissons. Heal est victime de l’ignorance, persécuté et il a su renaître avec ses propres valeurs, un joli exemple à suivre bien qu’une certaine binarité en ressorte, peu dérangeante pour le moment. Heal semble de plus en plus puissant mais dans les limites restreintes de son île, qu’est-ce que le futur va nous réserver ? Vraiment hâte de lire le tome 3 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :