Slice, rêve humide avec son meilleur ami

Quelque peu lassé des œuvres qui présentent l’homosexualité sous un jour soit désastreux, soit à l’eau-de-rose qui me noie, Slice est un court-métrage qui me réconcilie avec le genre. En vérité, j’ai beaucoup rigolé dans ce petit chef d’œuvre à la superbe mise en scène et au ton très pragmatique et réaliste. C’est drôle sans être cringe. Chaque concerné ici sentira un vent de réalité qui fait du bien dans Slice réalisé par Yoann Roussin, Ylang Lebot et le studio BobbyPills. Par contre, je déteste les poils sur les jambes !

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :