Meurtres sur une île paradisiaque dans Danganronpa 2 (01)

On prends le même concept, de nouveaux personnages et on recommence ! Danganronpa 2 : Goodbye Despair aborde une nouvelle histoire après la fin ambiguë de la première série Danganronpa. Retour sur le premier tome !


Titre : Danganronpa 2 : Goodbye Despair (01)

Saga Danganronpa

Auteur : Kuroki Q d’après le jeu de Spike Chunsoft

Genre : Manga Seinen

Éditeur : Mana Books, 187 pages, 7.90€

Sortie : 19 mars 2020

Résumé : Pas de vacances pour les seize lycéens sélectionnés à l’école Kibôgamine. En intégrant cette école réputée, un avenir radieux leur est promis. Mais le proviseur Monokuma en a décidé autrement. Ils s’entretueront jusqu’au dernier pour espérer échapper de cette île paradisiaque !


Le retour du désespoir à l’École Kibôgamine de Danganronpa 2 !

L’École Kibôgamine recrute ! Ce n’est pas une nouveauté : tous les « ultimes » sont réunis et leur destin est lié à un avenir au-delà du formidable. Théoriquement du moins… Monokuma ne souhaite pas laisser ces lycéens profiter de leur île paradisiaque. Fini le laxisme et l’amitié, le retour de Monokuma impose le meurtre, le procès de classe et la punition ! Ainsi, scénaristiquement, Danganronpa 2 garde tout à fait le même concept que la première série du nom. Les explications sont plus rapides et moins détaillées, tout autant efficaces, on sent une touche de modernisation. On retrouve toujours seize lycéens, champion ultime d’une catégorie dont la plupart, hélas, sont les mêmes. Si encore une fois on ne connait pas la compétence ultime de notre personnage principal, on sait qu’il n’aura pas le même rôle que Naegi dans la première série. On apprécie toutefois le changement de lieu qui impose tout un nouveau décor pour faire couler le sang. L’histoire d’ailleurs est scénarisée par un mangaka tout à fait différent du premier : Kuroki Q. De même, au-delà du procès de classe passionnant qui a véritablement dominé les pages du manga, j’apprécie beaucoup Komaeda. Ce personnage est le « chanceux ultime », c’est-à-dire le mec ordinaire qui a été sélectionné au hasard pour intégrer l’école. Fasciné par les « ultimes », il a un comportement psychologiquement inquiétant… au-delà même de l’inquiétude : il ne faut pas traîner avec lui, seuls dans les couloirs. Danganronpa 2 a, j’ai l’impression, quelques petites références en hommage à son ancêtre. Il y a même une planche dans laquelle Kuroki Q nous trolle totalement. En quelques mots, le concept fonctionne toujours, avec un nouveau cadre et de nouveaux personnages. Une inquiétude cependant, puisque Danganronpa 2 n’est qu’en trois tomes, j’espère que l’histoire ne sera pas rushée ! Je pense qu’il y a de quoi nous faire une bien belle histoire ici.

Note : 4 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :