Un documentaire sur Yasuke le samurai noir, l’animé est-il réaliste ?

Yasuke, esclave noir du Mozambique arrivé au Japon et prétendument devenu samurai selon la légende, connait un renouveau au Japon. Son histoire a inspiré Lesean Thomas pour créer un animé sur Yasuke en collaboration avec le studio MAPPA et diffusé sur Netflix. Dans la foulée, Arte la chaîne franco-allemande, a publié ce 18 mai 2021 un mini-documentaire sur Yasuke. Plus qu’un résumé, confrontons les éléments entre l’animé et le documentaire !



Confrontation entre documentaire et animé sur Yasuke

Le documentaire diffusé par Arte est vraiment court, environ 7 minutes. La première chose choquante qui apparait est le manque d’une précision explicite que l’histoire de Yasuke, en tant que « samurai noir », est une légende. Si le personnage a bel et bien existé, et qu’il est véritablement arrivé du Mozambique au Japon en tant qu’esclave (événement présent à la fois dans le documentaire et dans l’animé), les quelques textes qui mentionnent le personnage ne permettent pas de confirmer historiquement sa fonction de samurai. Sa capture et sa vente comme esclave aux jésuites notamment Alessandro Valignano à la fin du XVIe siècle qui le prend sous son service sont également des éléments présents dans l’animé et le documentaire. L’exotisme de la couleur de peau noire est aussi relatée dans le documentaire, dans l’animé on se souvient de la scène où le prêtre jésuite décide de faire laver Yasuke pour le remercier de son formidable combat, choqué par le noir qui ne s’enlevait pas, sans doute pensait-il à de la crasse qu’à une couleur de peau [au passage, on se demande comment un homme italien à cette époque ne pouvait pas connaître l’existence de la peau noire…]. Son recrutement par Oda Nobunaga, prêt à réunifier le Japon féodal, est également relaté par la vidéo et le documentaire. Tout comme son élévation en tant que samurai, l’intervenant nous raconte que cela avait choqué la société : un samurai à cette époque n’était ni étranger ni noir. Dans Yasuke, où la rareté des hommes noirs est aussi racontée, des tensions sont également engendrées par la place prise par Yasuke, véritable favori d’Oda Nobunaga. Si Yasuke est effectivement présent aux réunions politiques d’Oda Nobunaga dans l’animé, le documentaire raconte qu’il était quasiment son garde du corps. Or, dans l’animé, Yasuke fait campagne militaire sans Oda Nobunaga, mis à part au moment de son sacrifice rituel, le seppuku, lors de la trahison de Mitsuhide Akechi, aussi racontés dans l’animé. La suite de la vie de Yasuke est aussi flou dans le documentaire que dans l’animé.



Quelle fidélité historique à l’animé Yasuke ?

Parler entièrement de fidélité historique pour Yasuke est difficile car une partie de l’histoire est « vraie », une autre repose sur la légende. Néanmoins, si l’animé Yasuke propose des éléments du genre fantasy (magie, méchas) qui n’ont vraiment pas plu à de nombreux spectateurs, on peut quand même avouer que celui-ci est très fidèle à la vie de Yasuke et aux éléments de la légende car les principaux éléments sont pris et entretenus. Preuve qu’il en est qu’on peut être à la fois très fidèle et à côté de la plaque.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :