Orochimaru et Kabuto : entre déception et surprise – Spéciale Naruto 300e

S’il y a bien deux antagonistes présents du début à la fin dans Naruto, ce sont Orochimaru et Kabuto. Je distingue deux périodes pour le duo d’Otto, entre déception et surprise. Attention spoilers !



Monstrueux et principaux antagonistes, le regard tourné vers Otto

La première période est celle où Orochimaru et Kabuto étaient les antagonistes principaux. A l’époque, Akatsuki on ne connaissait pas ou très peu. Ce qui était intéressant dans le duo d’Otto, c’était leur figure de traître avec Kabuto comme ninja médecin – un rôle qu’on ne voyait pas autre part – et Orochimaru comme ninja maître d’expériences dont les techniques nous intriguaient encore plus. D’autant plus que ces deux-là complotaient d’énormes projets, à l’image de l’attaque de Konoha qui a entraîné la mort du Kazekage et la mort du 3e Hokage ! Ce sont en plus eux qui ont capturé Sasuke, lui ont fourni sa puissance déroulant ainsi tout un fil d’intrigues absolument fou. Là où Orochimaru était présent se trouvait le plaisir de lire l’œuvre.

Akatsuki évince Orochimaru et Kabuto

Orochimaru, toutou de Sasuke

La deuxième période est celle de la guerre. Orochimaru qui a été tué – en partie du moins – par Sasuke perd à partir de ce moment sa place dans Naruto. Selon moi Orochimaru aurait dû rester mort car à traîner dans l’ombre de l’Akatsuki, il était plus un obstacle dans l’écriture de Naruto qu’un objet intéressant. On peut dire qu’Orochimaru a fait son temps. L’Akatsuki a évincé le duo d’Otto dans notre intérêt. Même le personnage d’Orochimaru se place en second plan par rapport à l’organisation, notamment lorsqu’il raconte qu’il avait intégré l’Akatsuki et que leurs projets étaient littéralement extraordinaires. À partir de là, son personnage est rabaissé. Son retournement de camp et sa fascination pour Sasuke, sa puissance en étant clairement son toutou ont fait d’Orochimaru un personnage de second plan qui a perdu toute crédibilité et honneur. Orochimaru était censé être la vipère, alors en moi se cachait l’espoir d’un retournement de veste. Ironie d’ailleurs qu’un homme qui a commis autant de meurtres soit laissé en paix, car sa surveillance (inutile) par les hommes de Konoha nous a laissé que des funny moments avec Yamato. Il a quand même assassiné Sarutobi merde !



Kabuto : le renouveau

En revanche, le personnage qui a gagné en background et qui est devenu très intéressant est Kabuto. Dans l’ombre d’Orochimaru, on apprend qu’il cachait en lui une crise identitaire. Une crise qui ne sera réglée qu’après l’Izanami d’Itachi Uchiwa. Kabuto est enfermé dans une boucle temporelle jusqu’à ce qu’il accepte son destin. A chercher la puissance de tout le monde, il en oublie sa propre identité. Et ce n’est qu’à travers le renversement mental qu’on peut réellement changer quelqu’un, car l’homme est fait de mémoire, mémoire qui construit les souvenirs et donc les émotions des hommes. Sa Réincarnation des Âmes est en bonne cohérence avec son dilemme : faire renaître la pléthore de puissants ninjas – allô le fan service – n’est qu’un appel à la puissance des autres. Kabuto connait à la fin de son histoire une reconversion intéressante qui m’a ému. Il est quand même un acteur de premier plan de la Quatrième Grande Guerre Ninja.

Finalement, si Kabuto connaît une évolution positive dans son background, Orochimaru à toujours resté vivant s’est enfoui sous l’obscurité de l’Akatsuki, détruisant automatiquement son personnage qui n’a pas connu d’évolution intéressante. Une bien triste fin pour un personnage qui nous a fait tant trembler autrefois.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :