Idhun (saison 1), un monde fantastique à sauver dans un animé espagnol

Lorsque le nécromancien Ashran prend le pouvoir sur Idhun lors de la conjonction astrale, les licornes et les dragons sont assassinés et une chasse aux magiciens – considérés comme traître – est engagée. Une Résistance se forme dont les aventures nous sont racontées dans cet animé… espagnol !



Les mémoires d’Idhun


Titre : Idhun (Saison 1)

Créateur : Laura Gallego

Genres : AnimationFantastiqueDrame

Date de sortie : depuis 2020

Nombre et durée d’épisodes : 5 | ~25 min

Diffusion : Netflix Original

Synopsis : Adaptée d’une saga littéraire fantasy, la série raconte les aventures de Jack, qui à la suite de circonstances tragiques, se retrouve à devoir sauver le monde d’Idhun d’Ashran, un nécromancien qui en a pris le contrôle. Jack qui n’a plus rien à perdre rejoint ainsi la Résistance.

Chronique de la saison 2

Note : 3.5 sur 5.

Un animé espagnol, si señor

La particularité d’Idhun est d’être un animé espagnol. Plus précisément, Idhun à l’origine est une trilogie écrite par Laura Gallego Garcia. Sa seconde particularité est son format court, cinq épisodes de 25 minutes pour la première saison qui se veut narrer le premier roman. C’est-à-dire qu’il ne faut pas perdre de temps, et il est vrai qu’on ne s’ennuie pas. L’animé ne se précipite pas non plus, il arrive à trouver un équilibre malgré quelques événements qui auraient davantage pu être travaillés. Je pense à cette scène où Victoria arrête et défonce l’avant d’un métro sans le vouloir, sans que personne ne soit choquée. La rationalité est parfois mise de côté… le souci quand on veut mêler fantasy et monde contemporain.



Accomplir la prophétie

Justement, c’est quoi le pitch ? Idhun, c’est l’histoire d’un monde dont le contrôle une seconde fois est tombé entre les mains de serpents géants ailés et de leur chef Ashran. Une prophétie annonce qu’un jour, une licorne et un dragon seront réunis et permettront de libérer Idhun des mains du nécromancien Ashran. C’est pourquoi Ashran charge le prince Kirtash de retrouver la licorne et d’éliminer tout magicien, considéré systématiquement comme traître. Jack devint ainsi orphelin et est recueilli par la Résistance. N’ayant plus rien à perdre, il décide de se former pour venger ses parents.

Au fil des épisodes nous est donc racontée cette histoire dont le soupçon d’une excellente mythologie semble se cacher. Le cadre et le contexte me plaisent bien. L’alternance monde fantasy et monde terrien est particulière. A la fois elle détruit un peu le scénario comme si les deux mondes se distinguaient et réduisant les enjeux à peau de chagrin, et d’autres fois elle prend un côté pertinent où je pense à cette scène de poursuite presque digne d’un slasher et angoissante. Cependant, le point scénaristique qui me pose le plus de problème est celui de la prophétie. Dans l’animé, il nous est dit clairement que toute prophétie se réalise. Alors quel intérêt de voir l’animé si l’on sait qu’à la fin, nos héros auront vaincu Ashran ? Et pourquoi le puissant et probablement intelligent Ashran tente-t-il d’arrêter l’inévitable ?



Visuellement, c’est beau

Dans Idhun, le côté fantasy et plus particulièrement le décor est vraiment bien travaillé. Plaisir coupable des yeux. Néanmoins l’animation – c’est-à-dire l’articulation des éléments – est discutable. Il y a tout de même de gros efforts à porter sur ce point bien que ce défaut n’empêche pas d’apprécier l’histoire aux transitions finement ciselées.

Pour conclure

Idhun est un scénario intéressant et rapide dont la beauté esthétique ne rime malheureusement pas avec la qualité de l’animation. Quelques bonnes idées mais aussi des scènes qui tendent à planter la crédibilité d’un passage ou d’une émotion si ce n’est l’intérêt du scénario. Néanmoins un plaisir et envie de découvrir la suite.


Points positifsPoints négatifs
Scénario attrayantRationalité un peu mise de côté
Visuel attrayantUne animation pas super fluide
Format court sans ennui
Univers intéressant

Une chronique sur Idhun !

Un commentaire sur “Idhun (saison 1), un monde fantastique à sauver dans un animé espagnol

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :