Tenet, un film trop alambiqué

« Ne cherchez pas à comprendre, ressentez » disait la scientifique à notre protagoniste. Je pense que cette phrase résume le concept de l’oeuvre Tenet, qui à la fois paraît original mais ne l’est pas, est beaucoup trop compliqué à comprendre et surtout a des points noirs qui ne sont pas crédibles. Pourtant, j’ai bien aimé Tenet et je ne me suis pas ennuyé.



Titre : Tenet

Réalisateur : Christopher Nolan

Acteurs : John David Washington, Robert Pattinson, Elizabeth Debicki, Michael Caine, Kenneth Branagh

Sortie : 26 août 2020

Genres : Action, Science fiction

Durée : 2h30

Résumé : Muni d’un seul mot – Tenet – et décidé à se battre pour sauver le monde, notre protagoniste sillonne l’univers crépusculaire de l’espionnage international. Sa mission le projettera dans une dimension qui dépasse le temps. Pourtant, il ne s’agit pas d’un voyage dans le temps, mais d’un renversement temporel…


Le concept de temporalités et d’entropie

Le concept des temporalités ne m’est pas inconnu pour avoir regardé la série Flash. C’est un peu la mode du moment dans les œuvres du fiction et un concept extrêmement difficile à manier tant il faut le rendre accessible au public et être sérieux dans l’écriture. Ce qui est plus intéressant cependant, c’est l’idée d’entropie, c’est-à-dire l’effet qui a eu lieu avant la cause. L’entropie de Tenet ouvre la porte à l’originalité, à de nombreuses péripéties et c’est le cas : l’idée est souvent utilisée. Mais comme les différentes temporalités, l’écriture doit être maniée pour rendre le film compréhensible.



« Ne cherchez pas à comprendre »

Or, Tenet joue son jeu sans s’expliquer. Les paroles de la scientifique, « ne cherchez pas à comprendre » résume bien la situation. Au point que finalement personne n’a compris – du moins entièrement l’oeuvre – et que les publications de presse, sur les sites, les blogs, les réseaux se sont multipliées. Se pose alors deux questions : aujourd’hui est-il possible de proposer une oeuvre aussi imprécise à ses spectateurs en les forçant à la regarder plusieurs fois pour comprendre ? De la même manière qu’un polar, la fin où le criminel se dévoile permet à la relecture de mieux comprendre tout le scénario. Mais tout le monde ne regarde ou ne lit pas plusieurs fois la même oeuvre. En outre, peut-on proposer une oeuvre où les éléments d’explication n’ont pas pour but d’être intégralement relatées et donc de laisser les spectateurs sans réponse ? Cela me fait penser au Voyage de Chihiro où la beauté du film s’exprime en partie par ce qui ne s’explique pas.



Les points qui décrédibilisent

Si le concept, les péripéties, les actions dont les opérations commandos font les bons points de Tenet, l’incompréhension et surtout des banalités mal écrites décrédibilisent le film. Par là, je pense à l’antagoniste et à son but. Aujourd’hui, les scénaristes attachent une importance à donner des motivations sincères et puissantes aux antagonistes et proportionnelles à leurs actions. Autrefois, on créait des personnages qui était méchant pour être méchant et détruire le monde, comme dans Tenet. Mon second point noir, c’est avoir un soldat censé être surentraîné et prioriser la mission avant tout et qui, finalement, conteste sa mission de nombreuses fois pour une femme inconnue et sans véritable raison apparente – bien qu’on devine un certain pacifisme qui est pourtant contraire à son métier. Et je trouve que cette femme, Kat, est peu utile en réalité : juste une femme oppressée par un milliardaire qui lui fait vivre un enfer jusqu’à la frapper et qu’elle ne peut quitter. Pourquoi ? Pour une pauvre menace de police, de justice, de prison. Enfin, des péripéties qui à partir de la moitié du film se devinent assez facilement, et des théories sur des questions comme qui est Neil sont faciles à formuler…


Schéma explicatif du film Tenet de Christopher Nolan
La timeline de Tenet (schéma)

Pour conclure, je ne me suis pas ennuyé devant Tenet. Il y a une bonne réalisation, de bonnes idées bien exploitées mais mal expliquées ou carrément pas. D’autant plus que le film est sans doute trop long pour faire fonctionner à plein régime notre compréhension en plus de se divertir. C’est un film probablement à regarder une deuxième fois, si cela est utile. Néanmoins, si l’idée globale est bonne à travers les temporalités et l’entropie, le scénario en est presque ruiné par des erreurs basiques d’écriture. L’épilogue toutefois annonce une suite qui pourrait élucider nos questions.

Note : 3.5 sur 5.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :