Personnages et portrait | Crusader Kings 3 (JDD #7)

Septième traduction française du dev diary de Crusader Kings 3 qui fait le point sur les personnages et leurs caractérisitques ainsi que l’aspect visuel des portraits. Vous pouvez retrouver la version originale ici.



La question du jour

Le gameplay de Crusader Kings tourne beaucoup autour des personnages, de leur caractère et de leur personnalité afin de donner un jeu divers et plus ou moins difficile. La question selon les développeurs est de pouvoir fournir dans ce troisième opus autant de personnalités que possible.

Rappel

Chaque personnage dans Crusader Kings a des compétences et des traits de caractères. Les compétences déterminent la qualité du personnage : le personnage avec une haute diplomatie sera adoré, celui avec beaucoup de martial sera un bon commandant, celui avec une bonne intrigue un bon espion… Qu’est-ce qui donne des points de compétences ? Ce sont les traits de caractères, et surtout les traits de personnalité.

Des traits de personnalité plus forts

Dans Crusader Kings II, un personnage pouvait avoir de nombreux traits de personnalité. Trop de personnalité tue la personnalité. Désormais, les traits de personnalité seront plus difficiles à avoir, leur nombre limité à un personnage (pas plus de 3) et auront un effet bien plus massif sur le personnage. Ils auront une très grande importance sur le choix de vos relations et de vos vassaux (nomination conseil par exemple).



Perception et monnaie du prestige et de piété

Voilà une excellente nouvelle ! Dans Crusader Kings III, pour effectuer ou adopter certaines mesures, il fallait dépenser du prestige ou de la piété dûrement acquis. Et ainsi, vous le perdiez. Ce qui n’était pas très logique, sachant que la piété et le prestige ont une influence sur votre niveau de gloire et de dévotion. Désormais, vous pourrez dépenser votre prestige une fois le niveau requis atteint, donc effectuer votre mesure, sans pour autant perdre en point votre prestige ou votre piété ! En gros, il y a désormais une différence faite entre la perception et la valeur monnétaire du prestige et de la piété. Pour la dévotion, le système est plus précis. D’un rang de 0 à 5, plus vous êtes haut, plus vous pourrez avoir de plus larges actions possibles (guerres saintes).

Traits génétiques : un véritable élevage

Tout comme Crusader Kings II, il sera possible d’avoir des traits génétiques dans Crusader Kings III. Le système désormais mis en place est celui d’un élevage explicitement assumé. Les caractères génétiques auront différents niveaux qui s’améliorent avec les générations successives. Les traits génétiques sont plus nombreux, et auront une influence sur votre portrait.

Les portraits des personnages

Les portraits visuels des personnages ne sont plus en 2D mais désormais en 3D animés. Il y aura bien plus de variété tant au niveau du corps, du visage et des vêtements qui représenteront votre rang, vos caractéristiques… par exemple si vous êtes gourmand et que vous ne bougez pas beaucoup, vous serez un peu gros. Pareil pour l’âge ou les maladies. Désormais, on verra des personnages grandir et vieillir progressivement, et non plus de manière instantané.


Un commentaire sur “Personnages et portrait | Crusader Kings 3 (JDD #7)

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :