Complots, intrigues, secrets et chantages | Journal de développement de CK3 ! #5

Cinquième journal de développement de Crusader Kings III, nous parlons aujourd’hui d’un axe extrêmement intéressant concernant les complots, les intrigues, les secrets et les chantages. Vous pouvez retrouver la version originale non traduite ici.



La question du jour

Crusader Kings III ne peut omettre de son jeu les intrigues et les complots. Un axe qui fait la popularité du jeu qui est devenu plus lisible, plus accessible mais pas pour autant plus simple. De nouvelles intrigues font leur apparition tandis qu’il s’avérera très important de protéger ses secrets et très intéressant de découvrir ceux des autres. Je vous laisse découvrir ces nouvelles fonctionnalités ci-dessous.

Un meurtre toujours peu fiable mais plus facile

Dans le premier volet de ce dev diary de Crusader Kings III, les développeurs nous parlent du meurtre. Le système prédira plus facilement la chose (comment?), cependant les résultats seront peu fiables pour faire du meurtre encore une option secondaire. Ceci dit, il sera plus facile d’effectuer des tentatives : le nombre d’agents nécessaire diminue au profit de l’importance capitale de l’entourage proche de la cible. Sans doute que leur portée dans l’intrigue (en %, pour la réussite du complot) sera réévaluée et augmentée.



Le système d’intrigue plus accessible et développé

La barre de progression

Si les développeurs prennent le meurtre comme exemple, il semblerait que cette intrigue (Scheme en anglais) obéisse à un système plus général. Dans l’image, vous pouvez observer une barre de progression de votre complot. Chaque mois, cette barre a une chance de progresser selon la puissance de votre complot et selon la résistance de la cible. Les deux valeurs sont calculées selon la compétence liée votre Scheme (si vous choisissez d’assassiner, la puissance de votre complot et la résistance de votre cible seront dépendants de votre compétence d’intrigue) mais aussi selon la puissance de votre maître-espion. Divers modificateurs pourraient avoir une influence, et plus vous prenez un entourage proche de votre cible, plus vous aurez de chance d’aboutir à votre complot.

L’exécution du complot

Votre complot ne pourra s’exécuter qu’une fois les 10 étapes de progression de votre complot achevées. C’est-à-dire qu’au lieu d’avoir un % de chance que votre complot s’exécute et réussisse par année, le système devient plus simple à lire et à suivre. Cependant, il casse un peu la surprise du complot par son approche presque mathématiques. Les chances de succès de votre complot ne dépendent plus de la puissance de votre complot mais par les chances de succès du système, impliquant d’autres modificateurs.

La découverte du complot

Le système a aussi un % de secret qui indiquera si votre complot et plus ou moins susceptible d’être découvert. Une notion inexistante dans Crusader Kings II où tous les alcooliques de la taverne ruinaient vos plans. Votre complot ne peut pas être découvert tant qu’il n’y a pas eu de tentatives. C’est-à-dire que pendant le remplissage de votre barre de progression, vous êtes en sécurité. Mais la protection ne s’applique pas à vos agents, donc il faudra faire preuve de réflexion quant à utiliser ou non un agent pour améliorer votre complot au risque d’être découvert. Votre participation dans un complot étranger nuira à la réputation que vous avez auprès de votre cible, et vous pourrez en subir des conséquences (prison). Une fois le complot découvert, les chances de réussite diminueront considérablement.

La séduction, la diplomatie : des armes

La séduction est devenue une intrigue. Elle utilise un système différent du meurtre et est son antagonisme. Il paraît qu’elle n’est pas dangereuse, sauf si votre cible n’est pas mariée. C’est une manière également d’avoir un amant ou une amante, selon des modificateurs habituels comme les caractéristiques physiques, l’orientation sexuelle, la religion, la culture, etc. Mais c’est surtout un très bon moyen d’avoir un agent pour votre meurtre. Par contre, c’est plus compliqué si vous êtes grillé par votre femme ou votre mari.

C’est aussi le retour de la diplomatie dans le sens où l’on retrouve la possibilité de balancer l’opinion d’une cible envers vous, davantage vers le positif ou vers le négatif. Cela dépendra évidemment de vos capacités diplomatiques et il n’y aura pas besoin d’agent. À ne pas confondre avec la fonction du chancelier qui améliorer les relations diplomatiques.

Une plus grande flexibilité

Il est possible d’utiliser la séduction et le meurtre en même temps, néanmoins pas sur la même cible. Cette option permet d’augmenter le rythme du jeu et d’élargir les plans de vos actions, une bonne nouvelle, plus besoin d’attendre que l’un finisse pour commencer l’autre.



L’apparition des secrets !

Une fois un complot quelque peu illégal exécuté, la cible n’emporte plus votre secret dans sa tombe ! Vos secrets peuvent être découverts et vous pouvez découvrir les secrets de n’importe qui à l’aide de votre maître-espion. Une fois découvert, vous pouvez l’exposer publiquement : salir une réputation est toujours bénéfique pour vous-même. Cela aura de graves conséquences, outre les traits négatifs, votre seigneur peut vous envoyer en prison. Il y aura aussi des conséquences si un secret est découvert et que vous êtes uniquement participant du complot. Mais vous pouvez garder le secret en contrepartie d’une faveur… c’est toujours sympa d’avoir des atouts sous le coude. Plus le secret est horrible, plus vous pourrez en tirer profit au point que la faveur ne sera pas unique mais rechargeable ! C’est une technique de chantage qui peut être efficace contre des vassaux ennuyeux. Ceci dit, si le secret est découvert, vous perdez logiquement votre levier de pression. La découverte de secret peut être un moyen de contourner un meurtre auquel personne ne veut participer.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :