Black Clover – Tome 2, premier donjon !

Retour dans Black Clover. Après la fameuse mission du sanglier, le clan du Taureau Noir se voit confier une mission par l’empereur-mage : l’exploration d’un donjon à la frontière du royaume de Clover et celui de Diamond. L’empereur-mage a personnellement sollicité la venue d’Asta.


Titre : Black Clover (T02)

De : Yûki Tabata

Éditeur/pages/année : Kazé, 192 pages, septembre 2016

Prix : 6.89€

Synopsis : Après une mission pleine de rebondissements, Asta, Noelle et Luck partent explorer un donjon à la demande de l’Empereur-Mage. Mais ils ne sont pas les seuls sur place ! En plus des terribles dangers qui sommeillent dans ce sinistre lieu, nos héros vont devoir affronter un groupe d’ennemi dont l’objectif est le même : atteindre les premiers la salle aux trésors.

Voir : Tome 1


Batailles au donjon

Ce deuxième tome de Black Clover allie combats acharnés et règles de solidarité, de fraternité et de courage au sein d’un donjon truffé de surprises… Le trésor est convoité et le fait que son tombeau soit situé sur la frontière du royaume de Clover et celui de Diamond ne va pas arranger les choses. Les affrontements sont inévitables. J’ai beaucoup aimé le concept du donjon auquel je ne m’y attendais pas. On se rapproche des éléments RPG que j’adore, le manga me conquiert toujours autant. Le donjon et les combats sont l’unique scénario au sein de ce tome, on n’a pour le moment pas d’intrigue parallèle bien qu’il semble y avoir quelque chose qui se trame. J’espère en voir apparaître dans les futurs tomes. En temps normal, j’ai toujours du mal avec le combat dans le manga, dans sa lecture notamment, mais soit la série ou l’habitude m’améliore dans ce domaine.



Asta, le Démon

Dans le premier tome, on apprends que le grimoire qu’Asta avait reçu était un trèfle à cinq feuilles. La dernière étant celle du démon. Elle est présente sur la couverture du manga, la description présente dans les rabats, mais pour l’instant, toujours aucune nouvelle à ce sujet. Bien que j’imagine qu’il soit spécialement choisi par l’Empereur-Mage – dont on découvre le visage – pour cette mission n’est pas sans raison… Je suis très ravi de voir Yuno et toujours autant attaché à Asta : il n’a peut-être aucune magie en lui mais il n’en démord pas, il est toujours à fond et on sent bien que ce qui préoccupe l’auteur, c’est de démontrer qu’Asta a toutes les capacités pour devenir un des meilleurs. Alors que dans le tome précédent, on en apprenait davantage sur Magna, cette fois-ci le chef d’escouade change pour céder la place à Luck. Son comportement – le fait de sourire en permanence – ressemble beaucoup à celui de Shinra dans Fire Force. Je trouve ça sympathique de voir l’équipe tourner. Encore un très bon tome qui me donne envie de lire les suivants !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :