Simulcast ADN été 2019 #1 : Fire Force, The Ones Within, Dumbbell, Hensuki, Isekai Cheat Magician

Nouvelle chronique régulière hebdomadaire sur le blog ! Je vous proposerai chaque semaine une mini-critique sur l’épisode hebdomadaire des animés en simulcast sur ADN cet été 2019. Au programme : Fire Force, The Ones Within, Dumbell, Hensuki et Isekai Cheat Magician.



Fire Force – Épisode 1

Fire Force

Envoie du lourd. Le monde fait face à des combustions spontanées d’humains. De véritables torches humaines deviennent folles de rage. La Fire Force a pour mission de les éliminer et de sauver leur âme. Shinra intègre le huitième brigade, il fait partie de la troisième génération et peut dompter le feu selon son propre désir. Surnommé injustement le démon, il veut devenir un héros. Ending très sympa, moments intenses d’action, épisode très complet avec des notes humoristiques. Difficile de faire mieux. Attendre voir si un épisode = un monstre, voir s’il y a une intrigue générale, on dirait que oui.


The Ones Within – Épisode 1

The Ones Within

Début clair et complet : présentation des personnages, du but du jeu et des risques, et même un jeu. Des streamers doivent donc atteindre le 1 million de vues pour sortir et vaincre leur kidnapper. Tout abandon est sanctionné par l’enfermement, apparemment ce n’est pas la première fois et il y a déjà eu des morts. Intéressant personnages, chacun a sa spécialité : à voir si c’est bien utilisé (escape game, simulation/stratégie, infiltration, jeux médiévaux, guerre…). Le kidnappeur est assez drôle avec sa tête de lama. On dirait un mélange entre SAO et Assassination Classroom. Mais comparé à Fire Force, c’est bien plus doux, moins vif et on a pas de BO géniale.


Dumbbell : combien tu peux soulever ? – Épisode 1

Dumbbell

C’est un vrai animé sur la muscu dans le sens où ce n’est pas un prétexte pour avoir un animé hyper sexualisé qui se vend que pour le cul. Il y a de vrais conseils sur lesquels on s’attarde, deux filles qui veulent vraiment perdre du poids et gagner du muscle. N’empêche qu’on espère déjà que ce ne soit pas redondant par la suite. La forme hyper sexualisée (dans les deux sens) est bel et bien présente, pas surpris, mais c’est 100% assumé.


Hensuki : Are you willing to fall in love with a pervert, as long as she’s a cutie ? – Épisode 1

Hensuki

Notre personnage a vraiment envie d’avoir une copine. Soudain, dans l’atelier de calligraphie, il reçoit une lettre d’amour anonyme et une petite culotte. De qui ça peut être ? Il essaie de mener l’enquête entre plusieurs filles qui se trouvent être très très proches de lui. Le titre de l’animé pose la question : « peut-on sortir avec une fille perverse mais si mignonne ? ». À voir si la question se pose vraiment à la fin. Ce n’est pas pour l’instant hyper sexualisé et la fin du premier épisode est hilarante et wtf. Mais dans quoi me suis-je embarqué ?


Isekai Cheat Magician – Épisode 1

Isekai Cheat Magician

Un début d’histoire classique. Cependant, un scénario qui me tente bien : deux humains, Rin et Taichi, enfermés dans un monde RPG, avec quelques personnages mystérieux qui connaissent a priori les divers mondes et les nomment les « égarés ». Il manque de la musique, sûrement davantage d’émotions mais derrière il y a l’air d’y avoir une histoire de guerre, de complot, pas mal de mystères. Ça parle de guilde, de magie, de pouvoirs surprenants, avec une introduction qui donne envie de voir la suite.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :