NCIS – Saison 15, que dire de cette saison ?

Au départ de saison intense, la quinzième année de vie de NCIS nous livre des épisodes toujours émouvants, quelques fois originaux avec toutefois une ambition perfectible, d’autant plus qu’elle a connu la mort d’un personnage, le départ d’un autre et le retrait d’un dernier.



Coffret de la saison 15 de NCIS

Titre : NCIS : Enquêtes spéciales (S15)

De : Don McGill, Donald P. Bellisario

Avec : Mark Harmon, Pauley Perrete, David McCallum, Sean Murray, Rocky Carroll, Brian Dietzen, Emily Wickersham, Duane Henry, Wilmer Valderrama, Maria Bello

Saisons et épisodes : 17 saison, ~400 épisodes | ~42 min

Synopsis : La Naval Criminal Investigative Service regroupe une équipe d’agents spéciaux chargés d’enquêter sur des crimes concernant la Marine.


Début intense mais court

La quatorzième saison nous avait laissé sur une fin mouvementée au Paraguay, véritable suspens où Gibbs et McGee restèrent sur place face à tout un groupe de paramilitaires rebelles lourdement armés. Début de la quinzième saison deux mois après le déroulé des faits, toujours une recherche active des enquêteurs et en parallèle, une audience du Congrès interroge farouchement Vance et Torres. C’est un bon début de saison, qui se déroule seulement sur un épisode mais ça n’est pas au niveau du sauvetage de Ziva après sa disparition.

Le retrait de Ducky, l’arrivée de Sloane

Probablement pour des raisons de santé, l’acteur David McCallum qui avait annoncé jouer dans la série jusqu’au jour où sa santé ne le permettrait plus se met quelque peu en retrait lors de cette quinzième saison. Décision triste mais relativisée par le choix des scénaristes de l’envoyer en tant que conférencier à l’université d’Édimbourg. On ne manquera pas de le voir légèrement là-bas et revenir pour quelques épisodes de manière éparse. Toutefois, pour pallier son absence, les scénaristes ont fait venir un nouveau personnage : Jacqueline Sloane, affiliée à l’équipe de Gibbs en tant que psychologue-légiste. Il me semble que l’équipe du NCIS n’a jamais été nombreuse en comptabilisant Reeves. C’est un personnage qui s’avère intéressant, au lourd passé paraît-il, proche de Vance, ce qui permet de ne pas le laisser seul. Par contre, personnellement, son arrivée est pour moi un début de remplacement et bien que je l’apprécie, je suis sceptique car je n’ai pas encore déniché le côté original qu’elle apporte.



L’absence de relation Gibbs-Abby empoisonne la saison

Pour des motifs que vous trouverez partout sur le net, l’acteur Mark Harmon et l’actrice Pauley Perrette, interprétant respectivement Gibbs et Abby, des personnages que J’ADORE autant que leur complicité, se sont embrouillés dans la vraie vie. Ce qui fait qu’ils ne tournent au cours de cette saison aucune, ou quasiment aucune scène ensemble : une absence de relation qui empoisonne la saison car on ressent que l’équipe ne tourne plus comme avant. [/!\ SPOILS] Ce conflit entre les deux acteurs se parachève par le départ de Pauley Perrette, en même temps que la mort de Clayton Reeves, un agent du MI6 qui travaillait pour le NCIS et qu’on a appris à connaître et à adorer. Bouleversé par ces départs, j’en ai pleuré (imaginez, ça fait 15 saisons quand même qu’on voit Abby !), je trouve ce conflit très regrettable et ça me fait mal au cœur. Les scénaristes ont quand même trouvé une astuce pas trop bête pour conclure la fin d’Abby, très émouvante même si elle l’aurait davantage pu l’être. On conclura par son remplacement par un personnage que l’on a déjà vue : l’assistance de Ducky à l’université. Très drôle, avec un tempérament énorme, elle a son côté originale que Sloane n’a pas ou presque pas et c’est un bon point d’avoir fait une entrée en matière pour le remplacement d’Abby que de nous mettre un ou une nouvelle actrice comme ça, tel un cheveu sur la soupe. [FIN DU SPOIL]

Des épisodes bons sans être extraordinaires

Le contenu des épisodes de cette saison ne sont pas oufissimes. Vraiment, le départ de DiNozzo se fait ressentir pour plusieurs raisons. Tout d’abord, après treize saisons, on s’est attaché à lui. Ensuite, il apportait quelque chose que la série n’a plus : le côté farceur, le côté rigolade qu’on adorait. Son remplaçant Torres est un enquêteur doué, sympathique, mais je n’entre pas en communion avec lui à cause du comportement que les scénaristes lui ont attribué : le côté prétentieux car tout en muscle et beau gosse devient vite redondant et n’apporte pas grand chose. Emily Wickersham est aussi une très belle actrice, donc le côté original de Torres est…la prétention. Ce n’est pas la qualité, plutôt le défaut d’ailleurs, qu’on apprécie tous. Mais il n’empêche que les scénaristes ont gardé le semblant d’un lien avec DiNozzo via le téléphone : pour prendre des nouvelles d’Abby à l’hôpital, ou encore pour l’accouchement de Delilah. Ce dernier fait partie des quelques épisodes pépites et émouvants de la saison, très bien écrits et plein de joie. Les épisodes avec Tobias Fornell sont toujours un immense plaisir à suivre, on regrettera par contre la quasi absence de Muse Watson, l’interprète de Mike Franks, que j’adore. De surcroît, l’affaire Gabriel Hicks, l’attaque du quartier général du NCIS ou l’épisode très drôle avec Paul Triff, celui qui a tué quelques petites personnes dans l’actuel appartement de McGee, anciennement celui de DiNozzo, vivifient la saison qui était – non pas d’un ennui – mais assez morose : ça manquait de beaux épisodes. Il n’empêche que je félicite l’épisode original mettant en scène une femme aveugle, très sympathique à regarder. Tout ça pour arriver à un final qui renoue avec le début, à son intensité, lié au personnage de Sloane et à la torture qu’elle a connue auparavant. Mais ce regain d’action ne concerne que le dernier épisode, l’histoire s’achevant à la saison suivante. C’est donc par une saison moyenne avec quand même quelques émotions importantes que s’achève la quinzième année de NCIS.


Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :