La réplique de l’Hermione : une « aventure humaine » #1

Durant deux décennies, des ouvriers, des artisans et des bénévoles se sont mobilisés à de nombreux niveaux, à plusieurs échelles, dans le chantier audacieux et non sans difficultés d’une réplique de l’Hermione grandeur nature qui a pour objectif de naviguer vers les États-Unis.

A. 1997 à 2014 : le projet audacieux d’une réplique

Dans les années 1990, le maire de Rochefort et son conseil enviaient l’édification d’un bateau pour compléter le patrimoine maritime de la ville portuaire. Il fallait un navire réputé et prestigieux, et après quelques délibérations, ce fut la célèbre Hermione sur laquelle le marquis de La Fayette a embarqué qui fut choisie. Lire la suite.

B. Un chantier coûteux mais réussi par la mise en valeur de l’artisanat

À l’étonnement de l’association Hermione – La Fayette, les aides, les financements et les mécènes furent rares. Lire la suite.

C. De Rochefort à l’outre-Atlantique : la mémoire du passé

Rochefort-Boston pour 2015 avec essais de navigation sur les côtes charentaises en 2014, c’est du moins le programme que prévoyait en 2012 l’association… et qui a été respecté. Lire la suite.


Retour au sommaire

Lire la bibliographie

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :