Suits : avocats sur mesure – Saisons 1 à 6, la série qui m’a surpris

Netflix a mis en ligne la première partie (les 10 premiers épisodes) de la septième saison de Suits : avocats sur mesure. Je les ai dévorés en moins de 24 heures, et je me dois de vous délivrer une chronique sur cette série qui m’a surpris. J’espère que l’article vous plaira car je me suis mangé un spoil lors de mes recherches.


Faute d’une bande-annonce française de qualité, je n’ai que le générique à vous présenter…

Titre : Suits, avocats sur mesure

De : Aaron Korsh

Avec : Gabriel Macht, Patrick J. Adams, Rick Hoffman, Meghan Markle, Gina Torres, Sarah Rafferty

Date de sortie : depuis 2011

Nombre et durée d’épisodes : 134 en 9 saisons | ~42 min

Synopsis : Avocat très ambitieux d’une grosse firme de Manhattan, Harvey Specter a besoin de quelqu’un pour l’épauler. Son choix se porte sur Mike Ross, un jeune homme très brillant mais sans diplôme, doté d’un talent certain et d’une mémoire photographique très précieuse. Ensemble, ils forment une équipe gagnante, prête à relever tous les défis. Mike devra cependant user de toutes les ruses pour maintenir sa place sans que personne ne découvre qu’il n’a jamais passé l’examen du barreau


Nous sommes partis du mauvais pied

Cette série, je l’avais déjà commencée une première fois. Mais j’avais arrêté : manque de temps probablement, et peut-être qu’elle ne me convenait pas. Toutefois, je l’ai reprise, et je ne regrette pas. Selon mes souvenirs, car je regarde au fil de la mise en ligne des épisodes par Netflix, j’ai dévoré les épisodes comme jamais. C’est une série qui m’a totalement surpris. Au premier abord, les avocats ne sont pas des personnalités qui m’attirent le plus, pourquoi regarder une série sur ce sujet ? Mais plus j’avançais, plus j’adorais, expliquant pourquoi je regarde avec acharnement tous les épisodes, au point d’oublier celui de NCIS le vendredi soir !

La série et ses six premières saisons

Les saisons précédentes commencent à remonter, donc je ne vais vous en parler que brièvement, et des éléments que j’ai aimés et des événements qui m’ont marqués. La première saison m’avait un peu refroidie à cause du triangle amoureux : je n’ai pas aimé. Heureusement, c’est une histoire qui s’efface vite et c’est une bonne entrée en matière pour emmener Mike là où il est arrivé : le recrutement d’un avocat pour le grand cabinet d’avocat Pearson-Hardman aux côtés d’Harvey Specter, avocat brillant et prétentieux, secondé par l’incroyable et imprévisible Donna. Après une première saison qui introduit les personnages et la série, l’élément essentiel est le secret de Mike qui prend place au sein de chacune des saisons : brillant lui aussi, à la mémoire photographique, il n’est cependant pas diplômé de droit. Mike devient ainsi un cheval de Troie au sein du cabinet Pearson Hardman.

Ses acteurs, ses personnages

Chaque personnage de Suits a sa personnalité, chacun est unique et connaît une évolution plus ou moins forte – mais toujours présente – au sein de la série. Pour ma part, jamais les personnages ont été aussi moteurs de leur série que dans Suits, c’est vraiment « le plus de la série ». Par conséquent, je vais vous donner mon classement des meilleurs personnages de la série.

Jessica Pearson : incontestablement, c’est elle que je préfère. Interprétée par Gina Torres, c’est une femme de caractère qui sait se faire respecter, qui a des ambitions, qui a des principes et qui dédie sa vie à son cabinet. Maître et modèle d’Harvey, c’est elle qui est tout au sommet. J’adore les personnages féminins qui ont du cran, et elle a clairement la classe. Je l’ai appréciée tout au long des saisons et j’espère la retrouver bientôt dans la nouvelle série qui lui est dédiée.

Louis Litt : rival de Harvey, derrière son faciès typique de méchant, sommeille en Louis Litt, incarné par Rick Hoffman, une bipolarité. Derrière ses excès de colère, il y a une certaine sensibilité, une permutation des émotions que l’acteur sait très bien interpréter. C’est un personnage qui nous provoque de l’empathie, de la joie, de la colère, ce n’est pas juste le méchant pour être méchant : il est bien plus que ça. Clairement, c’est le personnage qui évolue le plus au fil des saisons et dont l’écriture est peut-être la mieux réussie.

Harvey Specter : classe, prétentieux, vantard, sûr de lui mais peu maître de ses émotions. Harvey Specter est l’un des meilleurs avocats, jouant avec les limites de la loi, tentant parfois des coups de bluff, sa réputation le suit. Toutefois, sa vie privée vient souvent empiéter sur sa vie professionnelle. Il tient tête à celle qui lui a tout appris : Jessica et rêve d’avoir son nom sur la porte, tout comme Louis. Je peux comprendre que les traits de caractère d’Harvey – incarné par Gabriel Macht – peuvent énerver certains, mais sans lui, la série ne serait pas la même.

Donna Paulsen : la secrétaire que chacun rêverait d’avoir. À l’écoute, imprévisible, au caractère bien trempée, dévouée à celui pour lequel il travaille, avec un temps d’avance, Donna est aussi unique : c’est l’amie qu’on aimerait avoir. Mais dans sa vie privée, Donna Paulsen n’est pas aussi maîtresse d’elle que ça. Sa relation avec Harvey, l’homme qu’elle suit depuis toujours, se complexifient au fil des saisons, et permet le développement de nouvelles intrigues très intéressantes.

Mike Ross : le personnage clé de la série, le cheval de Troie implantée au sein du cabinet, par Harvey en personne. Son secret, sa relation avec Rachel et ses valeurs constituent le fondement de ce personnage. Il empreinte quelques traits de caractère à Harvey, sans en avoir sa classe. Bien qu’un peu ridicule avec sa sacoche et son vélo au départ des saisons, il s’améliore et son ingéniosité apporte un vrai plus à la série.

Rachel Zane : sans elle, la série ne serait pas la même chose. Pourtant, je pense qu’il manque à Rachel certaines spécificités pour faire d’elle une personne réellement importante de la série. Hormis sa relation avec Mike et son combat pour être diplômée, Rachel n’apporte pas grand chose non plus à Suits.

L’écriture et la réalisation caractérisent l’inattendu

Une série sur des avocats : au départ, ça ne paraît pas fou. En fait, c’est Le procès du siècle qui m’a redonné l’envie de me plonger dans l’univers du tribunal et donc de recommencer Suits : avocats sur mesure. Pourtant, le tribunal n’est pas lieu principal de la série, peut-être même pas secondaire mais simplement récurrent. Ainsi, on évite la redondance. En fait, ce qui caractérisent la série, et ce qui m’a surpris au fond, ce sont les multiples intrigues. Autour de la défense d’un quelconque parti, ou même du cabinet, se mêlent des intrigues amoureuses, des complots, des factions, des problèmes relationnels en dehors ou au sein du cabinet. Bref, il se passe tellement de choses ! J’ai particulièrement adoré la relation conflictuelle entre Louis et Harvey, le retour de Hardman m’a convaincu de mon aversion envers lui, le travail de Donna et son relationnel m’ont attaché à elle… la problématique autour du secret de Mike Ross fut aussi une source de tension. En fait, il y a tellement de rebondissements que ça ne s’arrête jamais. Et cette écriture de fin d’épisode, régulière, scène par scène, personnage par personnage – avec une musique émotive en fond – fournit une source d’émotivité fascinante et une accroche pour la suite toujours rondement menée. Je suis surpris, et cette série n’a pas de défauts. Le seul défaut est lié à ma difficulté personnelle de retenir certains noms et de ne plus me souvenir de qui est qui parfois parmi les clients. Et également, peut-être, quelques fois est assez difficile de bien tout comprendre et retenir les règles de droits et de lois même s’il y a toujours un effort d’expliquer la chose. Finalement, je ne suis même plus là pour regarder des procès en tribunaux, mais bien pour le dénouement et l’arrivée de chaque intrigue et l’évolution des personnages et du cabinet.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :