Les aventures de Laink et Terracid – Tome 2, c’est reparti pour un tour

Je vous avais retrouvé en septembre 2018 pour parler du premier tome des Aventures de Laink et Terracid et pour lequel mon avis était mitigé. En ce mois de mai 2019, le deuxième tome paraît. Sceptique pour ce second tome, j’attends qu’il me redonne confiance pour peut-être un jour acheter le troisième.


Titre : Les aventures de Laink et Terracid (T02)

Auteur : Wankil Studio, Luciole

Dessins : Chully Bunny

Éditeur : Michel Lafon

Prix / Pages : 10,95€ ; 47 pages

Synopsis : Laink et Terracid, c’est deux copains un peu bêtes et parfois même méchants qui font de sacrées conneries. Mais y a plus d’un million de gens sur YouTube qui les trouvent drôles dans des vidéos alors ils ont eu l’idée de faire une BD. Plein de gens l’ont lue et se sont arrachés les cheveux. Alors ils ont décidé de revenir avec ce deuxième tome ! Rappeurs, père noël, extraterrestres…Où s’arrêteront-ils ? Résumé : PUTAIN ON A REFAIT UNE BD, C’EST TROP BIEN ! 


On reprend la même recette

Des wankuls, des wankuls et encore des wankuls. Je serai prêt à parier que la vente de figurines à l’effigie de ces derniers marcherait très bien, tout un business à planter, la floraison serait bonne. En farfouillant entre les wankuls, on se rend compte que la recette reste la même. Des petites histoires, d’une planche en général, parfois deux, toutes indépendantes, la possibilité de dessiner et quelques petites surprises, de petites doses d’humour éparses et surtout de la folie. Ce qui marque au premier regard, c’est le dessin de Chully Bunny. Oubliant les détails, d’une certaine simplicité, on remarque quand même une technicité derrière ce travail que même des artistes expérimentés n’ont pas. J’admire ce dessin coloré et agréable aux yeux.

Une BD perfectible

Néanmoins, il y a quand même certaines choses à améliorer. Sur le dessin par exemple, s’il n’y a rien à redire sur le principal (le wankul de Terracid en Dora est de manière méliorative monstrueux), incruster des petits détails que l’on a vus, entendus en live ou dans les vidéos, cultes à Wankil Studio ou parodiquement à une certaine culture populaire aurait amélioré de manière certaine la BD et son humour de manière fine. La parodie de la culture populaire, nous l’avons pas en détails mais nous l’avons dans certaines planches en tant que scénario. Venons-en, c’est peut-être là que la BD est la plus perfectible. Je le dis, l’humour est éparse, on navigue dans un océan et on prend parfois un courant maritime qui débouche sur un petit rire, un autre sur un sourire et parfois sur rien. Il est très difficile d’écrire quelque chose de drôle pour chaque histoire et puis nous avons tous des critères et un humour différent, mais il n’empêche que normalement je suis un client facile. La BD est perfectible dans le sens où la chute d’une planche aurait pu être meilleure, plus inattendue.

Personnellement, j’aimerais que dans la bande-dessinée, on ne retrouve pas uniquement des personnages au design de Laink et Terracid mais parfois nos Laink et Terracid intégrant des personnages. Ce qui serait aussi sympathique, c’est que la bande-dessinée s’ouvre aux jeux-vidéos, c’est-à-dire la base de l’univers de Wankil Studio. Par exemple, retrouver nos YouTubers dans un jeu-vidéo et pas seulement dans un monde réel. Les aventures de Laink et Terracid se sont effectivement lancées dans un format qui ne contient pas le jeu-vidéo, le format dans lequel on les a connu et dans lequel on les adore. Le jeu-vidéo est appuyé par les wankuls qui rendent leur compilation unique et originale, alors que les BD est centrée sur ces wankuls solitaires, et je trouve que ça n’a pas le même charme.

Tu achètes s’il y a un troisième tome ?

Avant de recevoir le second tome, j’étais sceptique et il fallait réellement qu’elle me convainc pour acheter le suivant si un jour, il y en a un qui sort. Parce qu’une BD, ça coûte cher, et surtout pour une petite cinquantaine de pages. J’adore en lire mais je ne peux pas me permettre d’en acheter beaucoup, surtout pour le temps de lecture. Je ne suis pas totalement convaincu après la lecture du deuxième, mais ce que je sais, c’est que je ne suis pas définitivement hostile à l’idée de me procurer le troisième.

Lire la critique du premier tome

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :