Retour sur le Yu-Gi-Oh Speed Duel Invitational 2019

La résurgence de ma passion pour Yu-Gi-Oh m’a fait découvrir de nombreuses personnalités françaises, aujourd’hui piliers dans la popularisation du jeu de carte sur table et en ligne, telles que Zouloux. Zouloux, c’est avant-tout un mec sympa, drôle et plaisant à écouter, fan de Yu-Gi-Oh, il anime avec Jiraya et Xari, d’autres YouTubers et streamers, le club Yu-Gi-Oh sur la chaîne Twitch de Le Stream. Ce dimanche 19 mai 2019, Zouloux a organisé un tournoi : le Yu-Gi-Oh Speed Duel Invitational 2019, réunissant de nombreux joueurs et personnalités, quelques semaines avant le début du championnat de France. Je l’ai regardé, et je vous donne mon avis dessus.

Un petit mot sur le tournoi

Brièvement, le Yu-Gi-Oh Speed Duel Invitational 2019 est un tournoi de cartes Yu-Gi-Oh sur le format du Speed Duel. Format réduit du jeu traditionnel, les zones de monstre, magies et pièges sont limitées à 3, le deck et les points de vie divisés par deux et le pool de carte considérablement limité. Le format Speed Duel existe en jeu de ligne, sous le nom de Duel Links, plus avancé que le jeu de cartes sur table. Ce tournoi est organisé par Le Stream et les animateurs du club Yu-Gi-Oh qui ont invité des joueurs et des personnalités du monde du duel, dont une étrangère, voyageant d’Italie vers la France spécialement pour cet événement. La particularité de ce tournoi est l’existence d’une ban list, qui n’existe normalement pas encore pour ce format, qui oblige les joueurs à jouer différemment et est un énorme point positif de ce tournoi, j’y reviendrais. Et si vous avez manqué l’événement, vous pouvez toujours aller le regarder sur la chaîne Twitch Le Stream ; ou attendre, le tournoi risque d’être mis en ligne sur YouTube.

Les joueurs et leurs decks

Ci-dessous, la liste des joueurs par poule. Nous y retrouvons des personnes qui restent connues dans le monde du stream et de la vidéo Yu-Gi-Oh : Zouloux, Jiraya, Xari, Maxildan, Alex Yuki, Docseven et Katthell, seule femme du tournoi (hélas). Bref, tant de joueurs et donc de concurrents à soutenir, et par conséquent, une plus grande diversité de decks ? C’est ici qu’intervient la banlist. Moi qui suis fan de Yu-Gi-Oh et qui joue à Duel Links, j’avoue que le Speed Duel me rebute pour plusieurs raisons : les decks META (Most Efficient Tactict Available) sont régulièrement joués et ainsi ce sont toujours les mêmes stratégies qui sont jouées pour des combats très rapides. Ce qui n’a pas été le cas, ou peu du moins, pour ce tournoi grâce à la banlist qui a obligé les joueurs à jouer différemment. Ainsi, les duels étaient plus inattendus et surtout – et ce que j’ai particulièrement aimé car c’est ce que j’ai envie de voir dans Yu-Gi-Oh – le beau jeu était bel et bien présent. Maxildan a par exemple jouer un deck Joey, basé sur la chance et les decks variaient, même si Amazonesse revenait quelques fois. Mais honnêtement, sans cette diversité (et sans banlist), j’aurais vite décroché. Personnellement, j’ai soutenu Zouloux et son deck Harpies, deck que je n’ai jamais vu être joué, et je fus impressionné.

Une mise en scène et une surprise qui envoient du lourd

Pour ce premier tournoi alors que le club Yu-Gi-Oh du Stream n’existait pas encore il y a deux ans, du lourd a été envoyé. Hormis qu’il est casté et qu’il y a une régie et des arbitres, donc vraiment du professionnel, c’est le décor qui m’a stupéfait. Je dois avouer qu’il est vraiment classe. Il reste assez dommage de n’avoir eu qu’un seul combat filmé à chaque fois, tandis que les autres se déroulaient en off, mais au moins on a pu profiter d’un tapis de combat qui fait plaisir aux yeux. Bien qu’après le premier combat, l’attente fut peut-être un peu longue, sans doute un problème dans l’organisation du roulement des combats, le reste s’est enchaîné bien vite et les commentateurs ont su combler avec efficacité. J’ai particulièrement adoré par ailleurs le roulement des commentateurs, donc deux permanents qui ne jouent pas et un joueur du tournoi qui vient commenter quand il ne joue pas. Cela permet d’avoir non seulement son appréciation sur son jeu, mais également d’avoir un avis au cœur du tournoi. Mais on touche ici à un premier débat ouvert dans le chat Twitch du live : celui d’entendre les joueurs. Effectivement, pour un certains nombres de viewers, le fait de ne pas entendre parler les joueurs et uniquement les casters a posé problème. Dommage pour certains qui se sentent moins impliqués dans le tournoi, moins proches de ceux qu’ils supportent, pire pour ceux qui ne connaissent déjà pas énormément le jeu et dont les informations ne sont pas toujours données, cette décision se comprend par contre dans ce besoin de concentration des joueurs qui ne peuvent pas animer le tournoi. Par contre, il est sans doute possible de faire un mixte : entendre les voix des joueurs sans qu’ils animent, et entendre celles des casters. En outre, lors de l’affrontement entre le Roi des Rats et Vohlt, la limite de temps était dépassée. Cette règle, elle ne semblait ni être connue des joueurs et factuellement inconnue des viewers, du fait, lors de son utilisation, elle a un peu fait rire (jaune) et provoquée un brouhaha dans le chat. À l’introduction du tournoi, les règles n’étaient pas présentées visiblement dans leur détail.

Nous avons eu après quelques heures une énorme surprise très inattendue. Je vais vous en parler, mais si vous comptez regarder le tournoi, ne lisez pas ce qu’il y a écrit en italique car il serait vraiment dommage de vous la gâcher. [SPOIL] Les organisateurs ont réussi à inviter Laurent Sao, la voix de Yugi Muto et de Yami Yugi pour l’occasion, et un tag duel a été réalisé avec lui. Non seulement, en tant que viewers nous n’avions pas été prévenus d’une surprise, mais alors celle-ci est vraiment inattendue. Donc, c’est particulièrement génial puisque Laurent Sao a donc utilisé lors du duel son talent pour interpréter la voix des deux personnages qu’il incarnait. Moi qui adore le doublage, je suis très heureux de l’avoir vu, je ne m’étais jamais renseigné sur lui, et ça vaut au moins dix bons points pour les Sliffer. [FIN DU SPOIL].


Ne pas écouter la vidéo qui spoile une partie de la surprise si vous voulez la garder.

Pour conclure, c’était un super tournoi, très appréciable à regarder et à écouter. Il y a du travail derrière, du challenge en perspective, une surprise exceptionnelle qui m’a fait grandement plaisir et des invités de choix. Quelques défauts par-ci par-là mais pour une première, ce fut très amusant. Dans un cadre plus général, ce tournoi s’inscrit dans la résurgence de Yu-Gi-Oh en France. Toujours grâce à l’animé mais notamment avec Duel Links et le Speed Duel, l’envie de jouer au jeu de cartes augmente en France et se traduit par un doublement des participants au championnat de France comparé à l’année dernière.

Regardez YU-Gi-OH SPEED DUEL INVITATIONAL | LESTREAM.FR de LeStream sur www.twitch.tv

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :