You vs Wild, j’ai tué Bear Grylls !

You vs Wild est la nouvelle série interactive de Netflix. Elle reprend l’émission phare de Bear Grylls qu’est Man vs Wild, une série d’émissions dans laquelle il se place volontairement dans un environnement sauvage et a pour but d’y survivre jusqu’à retrouver la civilisation. Vous l’aurez compris, dans cette nouvelle série qui est sortie aujourd’hui, c’est vous qui interagissez avec Bear Grylls dans le choix de ses décisions.



Titre : You vs Wild

De : Bear Grylls, Rob Buchta, Delbert Shoopman

Avec : Bear Grylls (et vous)

Date de sortie : avril 2019

Nombre et durée d’épisodes : 8 épisodes (1 saison) | Durée variable

Synopsis : Dans cette série interactive, c’est vous qui prenez les décisions pour aider Bear Grylls à survivre et à accomplir ses missions dans les milieux les plus hostiles.


L’interactivité à l’honneur …

C’est ma toute première fois dans une série interactive. Au fil des huit épisodes de la saison, c’est vous qui guiderez Bear Grylls dans son aventure. Régulièrement dans chaque épisode, il fera face à plusieurs choix, il vous expliquera quels sont les avantages et défauts de chacun d’entre eux avant de vous les proposer. Ce nombre de choix se portent à chaque fois au nombre de deux. Davantage de choix auraient été sympathiques, mais il faut rappeler que le genre – en terme de série – est assez nouveau et qu’on peut espérer pour la suite en avoir davantage. Chaque choix est original, on ne s’ennuie et ce n’est pas redondant. Je vous parlerais ensuite des divers scénarios qui accentue l’effet de découverte et de plaisir. L’interface est simple mais très belle, le temps de réponse n’est ni trop long, ni trop court et si vous décidez de ne rien choisir, une réponse est choisie par hasard.

Cette interactivité est efficace. Je n’ai jamais regardé Black mirror mais j’avais lu diverses fois que peu importe les choix, vous vous retrouviez avec la même fin, sans réel changement. Ici, bien que je n’ai pas fait refait chaque scénario, chaque choix semble avoir un réel impact. En effet, certains d’entre eux vous compliqueront la tâche, et d’autres vous feront complètement échouer la mission ! Pas de panique, pas besoin de tout recommencer, vous retournerez au dernier point de passage. Mais je vous avoue que j’ai déjà tué plusieurs fois Bear Grylls (bon en vrai, il ne meurt pas, il finit par contre dans une sale état). Mais franchement, les choix sont très cool et je l’ai joué personnellement à la sécurité et à ce que j’aurais fait moi-même dans la vie. Ce plaisir est accentué par la diversification des scénarios et objectifs.

… dans de multiples scénarios

Jungle, désert, montagne, île ou mine… tant de milieux hostiles dans lesquels vous évoluerez avec Bear Grylls. C’est un régal pour les yeux mais aussi un moyen d’avoir à chaque fois un scénario original et différent. À la recherche d’une médecin, d’un Saint-Bernard, de venins ou tout simplement de la civilisation, les scénarios sont multiples et les formes d’échecs ou de réussites également. Attention spoil : Sur ce point, je citerai l’exemple de la recherche des venins dans un temps implicitement chronométré, j’ai réussi la mission avec deux venins mais j’aurais pu la recommencer pour avoir le troisième. Fin de spoil. Ainsi, vous pouvez recommencer chaque scénario pour tester tel ou tel choix, pour vous améliorer. Dans des temps souvent chronométrés (24 heures, une journée…), il est dommage de ne pas avoir une sorte de marqueur de temps quelque part pour voir quel chemin finalement est le plus rapide. C’était pour moi une attente que ce ne soit pas la même chose, et surtout pas dans le même terrain. Ça aurait pu être vite redondant et ce n’est pas le cas.

Des défauts qui ruinent l’immersion

Néanmoins, quelques défauts altèrent l’immersion et enlèvent de la crédibilité à la série. Quand j’étais bien plus jeune, je regardais parfois Man vs Wild, et en y repensant, j’en deviens nostalgique. J’étais jeune et pour moi, l’émission avait l’air très crédible. Je n’ai pas regardé depuis et je ne sais pas si aujourd’hui, j’aurais le même regard dessus. Mais cette fois, j’ai une vision d’adulte sur You vs Wild, et j’avoue que certaines choses m’ont troublé. Et le côté « série » de toutes façons fait que tout cela est bien sûr du cinéma, mais on se plaît à imaginer – et qu’eux mettent en scène – des choses bien réelles et bien que je ne connais pas l’envers du décor (heureusement), j’ai envie de croire que c’est réel. Prenons des exemples, la soif est toujours un obstacle pour Bear Grylls, mais je ne comprends pas pourquoi il a des gourdes aussi courtes, notamment dans le désert. De même, lorsque l’on perd, l’hélicoptère en cas de danger imminent arrive toujours très (bien trop) rapidement : c’est prévu. En même temps, ils ne vont pas le mettre réellement en danger, pourtant le côté paradoxal fait que c’est si bien fait qu’on y croit presque. Attention spoil : Autre exemple très flagrant, c’est l’histoire du loup. On le voit à plusieurs reprises et on voit bien qu’il n’est pas sauvage, il n’est pas en meute, il ne vise que Bear Grylls et non le cameraman par exemple, et a presque des réflexes de loup dressé. Fin de spoil. Enfin bref, j’aime à croire que c’est réel et les défauts parfois me font sentir le contraire. Toutefois, ce n’est pas pour autant que la part d’imaginaire est totalement retirée, maintenant encore je ne saurais dire s’il y a des choses vraies ou si tout est faux.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :