En images : BFMTV plagie Le Monde

Comme l’écrivait François Ruffin dans ses Petits soldats du journalisme publié en 2003, les médias contemporains s’uniformisent. Par là, il faut entendre qu’au lieu de chercher chacun les informations et de les vérifier, le média Y copie sans l’ombre d’un problème le média X qui est allé chercher les informations. Ainsi, le média Z copiera l’un ou autre et ainsi de suite. Dès lors qu’il y aura des erreurs ou des ambiguïtés, elles seront donc reproduites (cela s’est déjà vu par le passé). Mais jusqu’ici, je connaissais seulement la méthode médiatique qu’est de reprendre le même sujet, mais en le réorganisant un peu. (hormis la fois où des dizaines de chaînes aux USA qui avaient exprimé mot pour mot le même message) . Mais cette fois-ci, j’aimerais vous montrer une vidéo qui relève réellement du plagiat, presque mot pour mot. Ainsi, BFMTV publie une vidéo qui est un copié-collé de la vidéo du Monde sur John Bercow, speaker de la Chambre des Communes en Angleterre.

Analyse et conclusion

Analysons ces deux vidéos du Monde (mis en ligne le 14 mars 2019) et de BFMTV (mis en ligne le 22 mars 2019), partie par partie et mettons en avant les points communs.


  1. Mettre plein de « Ordeeerrrrrrrrr » partout pour accrocher le public.
  2. Ensuite, parler des débats sur les Brexit qui durent depuis plusieurs et qui met en évidence un personnage : John Bercow.
  3. Un petit extrait d’une scène, plus originale sur la chaîne du Monde qui nous apprend comment se déroule en partie les votes.
  4. Puis, qui est John Bercow, en le comparant à Richard Ferrand, notre président de l’Assemblée Nationale.
  5. Après, se poser la question : à quoi sert-il, pourquoi crier autant ?
  6. Dire que la Chambre des communes est très bruyantes.
  7. Ensuite, mettre LE MÊME EXEMPLE où Bercow réprimande un membre de la Chambre.
  8. Tout de suite après est expliquée la deuxième fonction du speaker : la distribution de la parole : qui et pendant combien de temps.
  9. Puis, on a des exemples sur la remise en question de l’impartialité de Bercow. C’est dans le même ordre, mais pour le coup, ce n’est pas les mêmes exemples.
  10. Avant que les vidéos ne se terminent, BFMTV assure que Bercow restera sûrement à la Chambre des Communes pour embêter les conservateurs – sans source pour le prouver, ni sans savoir pourquoi, je ne pense pas qu’on reste speaker pour « embêter ».

Conclusion, c’est un réel plagiat de BFMTV sur la vidéo du Monde. Absolument toutes les parties de la première chaîne de l’info sont dans le même ordre que la vidéo du Monde, en reprenant le même sujet et parfois le même exemple. On notera qu’il y a plus d’extraits vidéos et plus de pédagogie de la part du Monde. Derrière ce plagiat se pose la question de l’uniformisation des médias contemporains, et donc de la pluralité des opinions dont politiques et de la méthode du traitement d’un sujet. De ce fait, pour enrayer ce problème, il faudrait sanctionner comme le dit la loi le plagiat médiatique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :