LCI invite Robert Ménard le soir des attentats en Nouvelle-Zélande, et si on arrêtait les conneries ?

Vendredi 15 mars 2019 s’est produit deux attentats, deux attaques terroristes contre deux mosquées en Nouvelle-Zélande, le bilan actuel dépasse la barre des 50 morts. Cet attentat a été perpétré par un suprémaciste blanc qui revendique et assume son attaque pour se protéger du « grand remplacement ».

Cet attentat a tué hommes, femmes et enfants… pour le simple fait d’être « musulman ». Alors LCI a eu une superbe idée (ironie), celle d’inviter Robert Ménard le soir-même des attentats, vous savez, ce maire de Béziers identitaire, très catholique, qui a l’air pas mal islamophobe et surtout adepte de la théorie du grand remplacement, dogme qui a tué 50 personnes je rappelle. Niveau éthique et déontologie, on n’est même pas au niveau zéro, on est plutôt embourbé dans la merde des égouts. Que cherchent ces médias qui prennent comme invités pour parler de sujet sensible et polémique des personnalités absolument pas spécialistes d’un sujet ? LCI a par exemple l’habitude et la préférence d’inviter Zemmour (qui déroule les intox à une vitesse incroyable) sur des sujets concernant l’islam ou l’immigration au lieu de personnes spécialistes de ces sujets.

Je pense qu’il faut maintenant arrêter les conneries. On est dans l’irrespect total des victimes. D’ailleurs, d’une manière plus large, éthiquement il devrait être interdit d’inviter des partisans, des militants politiques, des polémistes de tout parti pendant un laps de temps quand un événement grave – comme cet attentat – survient. Non seulement, ça éviterait d’avoir quelques récupérateurs, du moins de leur donner moins de visibilité, d’autre part ce serait plus respectueux, et finalement, cela nous rendrait plus cultivés en écoutant des experts que d’entendre des imbécilités. Et si jamais cela marchait et que l’on avait des invités experts, il en faudrait plusieurs et les sélectionner en faisant en sorte qu’ils n’ont pas tous les mêmes idées, comme le font LCP et Public Sénat.

Finalement, donner la parole à des personnes telles que Eric Zemmour et Robert Ménard est dangereux. Je ne dis pas qu’il leur faut enlever, ce serait anti-démocratique. Mais je trouve que pour ce qu’ils représentent et ce qu’ils sont, la parole leur est trop donnée. Et désormais – même s’il fallait s’y attendre – l’extrême-droite tue et ces théories complotistes sont tout autant dangereuses que ceux qui les propagent. Je rappelle que si Eric Zemmour n’avait pas autant de visibilité à la télévision, le monde se porterait bien mieux car il serait quasiment inconnu, ses écrits complotistes et bourrés d’intox n’existeraient sûrement pas (donc pas autant de partages), et finalement, il ne serait rien. Il faut avoir en tête maintenant que la théorie du « grand remplacement » est une idéologie meurtrière.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :