Final Space, une série au bon goût de cookies !


Titre : Final Space

De : Olan Rogers

Date de sortie : février 2018 – en prod.

Nombre et durée d’épisodes : 10 | ~21 min

Diffusion : TBS ; Warner TV

Synopsis : La série montre les aventures dans l’espace de Gary, un astronaute prisonnier, et de son ami Mooncake, un extraterrestre capable de détruire des planètes, dont la force veut être exploitée par un être maléfique, le Lord Commander, pour ouvrir une faille vers le Final Space et ainsi faire entrer dans l’univers des monstres d’une autre dimension, appelés les Titans.


Un space-opera qui te met une claque

Avoir une série d’animation de ce niveau, c’est rare. Pour reprendre l’expression de quelqu’un qui a aimé : « c’est une claque en pleine poire ». Déjà, c’est très beau, un côté science-fiction sans que ce soit surdosé. J’ai personnellement adoré les voyages et les scènes qui te mettent plein de couleurs dans les yeux. L’animation est fluide et n’a rien à envier aux autres. C’est un vrai plaisir à regarder, et à écouter. À écouter parce que les doublages français sont parfaits. Les doubleurs sont excellents, pas une fausse note j’ai trouvée. Que ce soit Gary (interprété par Baptiste Lecaplain) ou H.U.E, c’est tellement agréable à entendre. Et surtout, c’est drôle, c’est loufoque, ça ne s’arrête pas ! Ce n’est pas de l’humour lourd et il y a de belles punchlines excellentes franchement. Et je pense que pour capter toute la subtilité de ces blagues, il faut être au moins adolescent. C’est vraiment une série d’animation pour les plus grands – pour bien tout capter – mais les plus petits peuvent regarder sans aucun problème, même s’il y a quelques scènes inattendues un peu dégueulasses.

Parlons du fond. Par manque de temps, j’ai regardé la série en deux temps, l’un composant chaque fois la moitié des épisodes. Il y a eu un intervalle assez conséquent entre les deux temps qui m’a fait un peu oublier les événements du premier temps. Ainsi, je peux affirmer que le récapitulatif en début d’épisode est sympathique et très entraînant pour continuer l’épisode, mais son défaut est de ne récapituler que le dernier épisode et non les principaux événements de la série, ce que j’aurais préféré. Parce que Final Space est une série, avec une véritable histoire. Alors que Lord Commander souhaite ouvrir une faille pour les Titans, Garry – un jeune prisonnier – prend la noble décision de sauver le monde, mais surtout pour impressionner une fille. Grand méchant, titans, voyage dans le temps, faille et personnages : tout est lié et nous offre une série d’animation désopilante.

En somme, j’ai énormément adoré cette série et j’adore la petite accroche de chaque épisode où Garry ère dans l’espace, poursuivi d’une dialogue permanent avec H.U.E en attente de la fin. C’est beau, c’est drôle, bref, j’ai kiffé. Une fin inattendue dans le sens littéral du terme, j’ai le besoin urgent de regarder la saison 2.


2 commentaires sur “Final Space, une série au bon goût de cookies !

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :