Alita : Battle Angel, une crème en 4DX s’il vous plaît !


Titre : Alita – Battle Angel

Réalisateur : Robert Rodriguez

Avec : Rosa Salazar, Christoph Waltz, Keean Johnson, Mahershala Ali,

Sortie : 13 février 2019

Durée : 2h02

Synopsis : Lorsqu’Alita se réveille sans aucun souvenir de qui elle est, dans un futur qu’elle ne reconnaît pas, elle est accueillie par Ido, un médecin qui comprend que derrière ce corps de cyborg abandonné, se cache une jeune femme au passé extraordinaire. Ce n’est que lorsque les forces dangereuses et corrompues qui gèrent la ville d’Iron City se lancent à sa poursuite qu’Alita découvre la clé de son passé – elle a des capacités de combat uniques, que ceux qui détiennent le pouvoir veulent absolument maîtriser. Si elle réussit à leur échapper, elle pourrait sauver ses amis, sa famille, et le monde qu’elle a appris à aimer.


Du cyberpunk à Iron City

Un genre que je ne connais pas beaucoup… et que j’aime désormais. Alita : Battle Angel nous emmène au coeur d’Iron City après une guerre qui a détruit le monde. Ville où l’insécurité règne, Alita se réveille sans souvenir dans un corps de cyborg. Accueillie par Ido, il va devenir un second père pour elle, mais un père plein de mystères. Tandis que des chasseurs de prime sont en quête de proies, Alita découvre à nouveau la vie, ce futur qu’elle ne connaît pas et de nouveaux amis. Leur rêve, c’est de monter à Zalem, ville antipode d’Iron City. Avec ses 200 millions de dollars de budget, Alita : Battle Angel, inspiré d’un manga, nous en envoie plein la face. De sublimes décors et de l’action sont le cadre de la ville et le paysage du Motorball, le sport que le film met en avant et qui vous est déconseillé si vous tenez à la vie. Pour avoir vu le film en 4DX, je me suis immergé dedans, presque littéralement, et je l’ai adoré.

Peut-être l’un de mes films préférés

Sensation vivifiée par la 4DX ou très bon film, voire un combo des deux ? Aucune idée, mais il est certain que Alita est l’un de mes films préférés, l’un des plus remarquables et dont les deux heures ne m’ont parues qu’une. Contrairement à Bright pour lequel je fus relativement déçu du peu de temps accordé à l’univers, ici nous sommes pleinement intégré à celui-ci qui semble si réaliste, si proche, si abordable dans la conception, et qui paradoxalement, on se rend compte de l’originalité. Notamment puisque le long métrage est réalisé grâce à la prouesse des capteurs de mouvement pour le personnage d’Alita mais que les autres acteurs sont de réels humains, on est alors plongé dans un méli-mélo, dans une ambiance qui fait que l’on est à la fois dans l’imaginaire, à la fois dans la réalité.

Par ailleurs, j’ai adoré cette intrigue de ce personnage pour lequel on cherche avec elle son passé, qui elle était, qu’est-ce qu’elle faisait, qu’est-ce qui s’est passé. Des réponses nous sont données. Pas toutes. En fait, je ne m’attendais pas à cette fin que je ne vais pas vous spoiler. C’est sans doute la plus grosse hype qui m’eût été donnée dans ma vie en ce qui concerne un film. Cette magnifique opposition sous la clameur de la foule, cette guerrière si compétente applaudit, prête à en découdre contre ce personnage qui la regarde de haut, seul, dans le silence, qui voit tout. Finalement, que peu de réponses nous soit données dans ce film permettra sans doute pour le suivant – s’il y en a un – de ne pas être vide.



L’avis de Mélodie

Ce film de 2019 réalisé par Robert Rodriguez a vraiment été une surprise pour moi. Pour tout vous dire, je n’aime pas vraiment la science-fiction, et pourtant j’ai adoré le film ! J’ai vraiment apprécié la beauté qui marque ce film, de par l’histoire touchante avec les sentiments que dégagent le personnage d’Alita, de par sa relation avec le docteur qui m’a énormément touchée, de par l’histoire derrière le nom Alita et par la pureté et la détermination du personnage principal tout au long du film. C’est également un bon film à l’écran. En effet, le mélange entre personnage animé et acteurs est vraiment intéressant et plaisant à regarder. Un autre point à souligner : le sport du Motorball est également super prenant ! Il nous plonge un peu plus dans l’univers du film et nous offre de superbes scènes d’action. Néanmoins, j’aurai préféré en connaître davantage sur la vie antérieure d’Alita et le monde d’avant également, bien que ce manque d’infos ne gâchent pas l’intrigue du film. La fin du film m’a aussi laissé sur ma faim. Ce qui peut être positif chez certains, mais qui ne l’est pas chez moi. J’aurai voulu une fin moins brute, dans le sens où on a l’impression que le film n’a pas été fini, à mon goût. Cependant, si vous aimez les cliffhangers, les belles histoires et les personnages attachants, ce film est pour vous !

J’ai par ailleurs regardé le film avec la 3D4DX et cela n’a fait que renforcer mon sentiment ! Ce film est génial ! La mise en place de ce système l’a rendu encore plus intéressant, amusant et prenant. Par exemple, dans les scènes de combat, la 3D rendait la scène plus réaliste et impressionnante à regarder et grâce à la 4DX qui nous envoyait de l’eau en guise de sang au moment opportun, on ne pouvait qu’apprécier un peu plus le film. Les matchs de Motorball étaient aussi beaucoup plus rythmés grâce à la 4DX avec nos sièges qui pivotaient en même temps que les joueurs. Nos émotions et sensations étaient ainsi décuplés ! Que demandait de mieux pour un film déjà aussi sensationnel ?


2 commentaires sur “Alita : Battle Angel, une crème en 4DX s’il vous plaît !

Ajouter un commentaire

Répondre à Xander Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :