#RF1 – Les révolutions anglaises du XVIIe siècle : mise en place d’une monarchie parlementaire

Premier point de notre premier chapitre sur les origines de la Révolution Française, ce cours s’inscrit dans notre objet d’étude qu’est la Révolution Française (1789-1799).


CHAP 1 : Les origines de la Révolution Française


I. Remise en cause de l’absolutisme et émergence d’idées nouvelles


A. Les révolutions anglaises du XVIIe siècle : mise en place d’une monarchie parlementaire

MAGNA CARTA. – En Angleterre comme en France, ces deux pays ont connu un millénaire de monarchie. Une différence essentielle pourtant existe, datant du Moyen-Âge en 1215 : la Magna Carta. Le roi Jean Sans terre (1199-1216) est contraint de la signer, instaurant la formation d’un Parlement bicamérical, la chambre des Lords (grands seigneurs et évêques nommés par le roi) et la chambre des Communes (députés du peuple « élus »), donc la monarchie anglaise doit composer avec un parlement. Il y a une balance du pouvoir alors que le roi tend à vouloir renforcer son propre pouvoir mais n’y arrive jamais à cause d’un Parlement trop puissant. La France du Moyen-Âge jusqu’en 1789, elle, est une monarchie qui n’a pas de « balance du pouvoir » ; au contraire, depuis le Moyen-Âge le roi tend vers une monarchie de plus en plus absolutiste.


D’après Samuel Cooper, Portrait d’Oliver Cromwell, d’après un travail de 1656. Huile sur toile, 75.6 x 62,9 cm, NPG.

RÉVOLUTIONS. – En Angleterre, au XVIIe siècle il y a deux révolutions : Charles Ier (1625-1649) tente de casser le pouvoir du parlement en les révoquant pour installer une monarchie absolue, déclenchant une guerre civile (1642-1649). Une lutte violente s’instaure entre Charles Ier (1625-1649) et le Parlement, chacun avec ses partisans. Cromwell (1599-1658), partisan du parlement remporte le combat grâce à la supériorité de leur armée, et il décapite le roi. Cromwell proclame une république : la fin de la monarchie, mais cela aboutit à une dictature personnelle de Cromwell et il est renversé, puis la monarchie est rétablie.

HABEAS CORPUS. – En 1660 arrive un nouveau roi Charles II (1660-1685), le Parlement assure son contrôle sur le roi par un texte de loi nommé l’Habeas Corpus (1660), texte imposé. C’est la première loi en Europe qui garantit les libertés individuelles et qui interdit les arrestations arbitraires, loi toujours en fonction en Angleterre (les policiers n’ont pas le droit de contrôler votre identité). C’est un premier pas vers un État de droit et même vers la démocratie.

BILL OF RIGHTS. – Succède le roi Jacques II (1685-1688) qui veut instaurer une monarchie absolue et le Parlement s’en méfie et veut éviter une guerre civile, ainsi le parlement fait un coup de force contre le roi et le remplace par un autre roi : Guillaume III d’Orange (1689-1702), d’origine hollandaise : on la nomme la glorieuse révolution en 1689 (révolution sans sang). Mais le Parlement contraint en contrepartie de faire signer à Guillaume III la Bill of Rights (déclaration des droits) en 1689 : c’est une limitation des pouvoirs du roi et un renforcement des pouvoirs du Parlement, un vrai partage des pouvoirs, que reprendra Montesquieu plus tard. Jacques II finit à la cour de Versailles sous Louis XIV.

CCL. – Ces deux révolutions en Angleterre un siècle avant la Révolution Française ont entraîné deux textes fondamentaux : ils sont la base du système politique anglais (toujours aujourd’hui) et permettent le maintien de la monarchie en Angleterre car c’est une monarchie où les pouvoirs sont séparés, qui respecte les libertés des individus (contrairement à la France) et où le pouvoir est limité : c’est une monarchie parlementaire. C’est un modèle de régime parlementaire qui inspire les philosophes des Lumières et révolutionnaires de 1789 et qui marque un bouleversement dans toute la pensée politique de l’Europe : l’État de droit et la démocratie sont des notions qui apparaissent grâce à l’Angleterre.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :