Pokémon, le film : Je te choisis ! LE film pour tous les amoureux de l’animé

À l’occasion des 20 ans de l’animé, ce vingtième film de la franchise Pokémon revient avec une histoire originale où se multiplient les références à l’animé. Un bonheur !



Titre : Pokémon, le film : Je te choisis !

Réalisateur : Kunihiko Yuyama (réalisateur habituel des films Pokémon)

Sortie : 2017

Durée : 98 min

Synopsis : Ce long métrage réinterprète à travers une histoire originale les débuts de Sacha Ketchum. Centré sur le lien qui unit le dresseur au Pokémon et sur le légendaire Ho-Oh, il permet de redécouvrir sous un angle et un style différent le monde pokémon à travers toutes ces générations.


Une histoire originale…

Ce film d’animation n’est pas une version simplifiée de l’animé de Pokémon. Non, non : c’est bien une histoire originale qui nous est donnée. Vous aurez évidemment de très nombreux événements des débuts de Sacha qui seront repris, mais ce long métrage s’inscrit bien dans la continuité des précédents : un film sur un pokémon légendaire, en l’occurrence Ho-Oh. Ce mystérieux Pokémon que l’on aperçoit dans le premier épisode mais pour lequel nous n’avons jamais eu plus de précision a enfin le droit à son film et à sa légende après 20 ans ! Quel coup de génie. Cette histoire se centre sur lien qui unit le dresseur à ses Pokémon, qui est tout une valeur centrale de la franchise Pokémon depuis ses débuts ! C’est l’explication de la différence entre le bon dresseur au cœur arc-en-ciel, et le mauvais dresseur au cœur noir. Ce film a l’originalité par ailleurs de mélanger toutes les générations de Pokémon.

… aux très nombreuses références

À travers ce film, les amoureux de l’animé tel que moi seront éblouis (je cite les références que j’ai vus et retenus plus bas pour ne pas vous spoiler la magie des souvenirs). La nostalgie est sûrement l’émotion centrale qui accompagne ce vingtième volet de la saga Pokémon ! Toutes ces scènes qui nous ont marquées, même si elle figure loin de nous, vous reviendrons à coup sûr, au point d’en avoir des frissons. Attention aux fans les plus durs, les scènes ne sont pas exactement les mêmes, ainsi pour ne vous citer qu’un exemple : vous verrez bien Chenipan et Chrysacier mais il n’y aura pas l’homme samouraï. Je le répète, c’est une histoire originale qui adapte donc les références à son récit, plus ou moins bien parce qu’évidemment, en 98 minutes, il est difficile de faire ressentir les mêmes émotions que l’animé. Toutefois, les créateurs ont bien saisi toutes les scènes primordiales, touchantes et référencées de Pokémon, et ils assument fièrement de les replacer dans leur film, rendant ainsi hommage à leur travail et nous rendant ainsi nostalgique. D’ailleurs, j’étais très heureux en regardant le film car ils se sont fait plaisirs avec le nombre de Pokémon que l’on voit à l’écran et la diversité des attaques qu’ils utilisent ! Bref, c’est une magie qui s’opère et il suffit de se laisser transporter !

Points négatifs et arguments

Je vais énumérer des points négatifs, mais comme je suis un fanboy de Pokémon, je vais essayer de contrebalancer ces derniers.

Tout d’abord, le fait que le générique soit un remix est un petit peu dommage. On aurait aimé avoir le générique identique à la première saison, mais en réalité, ça va, il ne change pas trop et c’est très agréable à écouter. Ensuite, j’ai entendu dire que ce film était décevant car il n’intégrait pas les personnages de Pierre et Ondine. C’est vrai que ça aurait été très sympathique puisque ce sont des personnages emblématiques, difficile de protester mais Honoré et Justine ne m’ont pas gêné, en plus, Tiplouf et Lucario étaient très agréables à voir. Par contre, je suis un peu déçu pour la Team Rocket. Même si leur plan sont à chaque fois un échec, j’aurais bien aimé les voir plus longuement, aussi des tentatives de capture de Pokémon et au moins leur slogan ! Là, c’est dommage… Autre critique, ce sont les personnages d’Honoré et de Justine, c’est dommage qu’ils n’ont pas un rôle plus ample dans ce long métrage.

Toutefois, le film est très bien animé, très beau à regarder et vraiment dynamique ! On retrouve toute la sauce spécifique à Pokémon et c’est un vrai retour dans l’enfance et dans l’adolescence.


Les références du film (/!\ spoil)

J’ai regardé les quinze premières saisons de l’animé, et bien que tout cela remonte à loin, j’ai quand même pu repérer de nombreuses références que je vais lister ici, et les expliquer très brièvement. Évidemment, toutes les références ne sont pas animées et narrées de façon similaire à l’animé, c’est une réinterprétation, n’oublions pas.

Je ne vais pas vous faire l’insulte de vous réexpliquer tout le début du film qui débute (de façon plus belle et plus rapide) comme l’animé : c’est-à-dire le combat dans l’arène avec la découverte des tout premier Pokémon (Tortank et Ectoplasma, même si dans l’animé, c’est Nidorina à la place de Tortank), le rêve de Sacha, son réveil tardif, son arrivée chez le professeur Chen et sa rencontre avec Pikachu. On peut voir d’ailleurs brièvement Régis ! Sacha porte sa tenue originelle.

Sans doute la plus grande référence est la scène où Sacha se dresse devant une armée de Piafabec et où Pikachu, à bout de souffle, se relève d’une façon héroïque et fait fuir tous ces Pokémon. Ainsi naît l’amitié éternelle entre Sacha et Pikachu et l’arc-en-ciel sous lequel volera Ho-Oh.

Autre référence, c’est la rencontre avec certains Pokémon. La capture de Chenipan, qui évoluera par la suite, jusqu’à un événement marquant pour tous les fans : lorsque Papilusion quitte Sacha avec sa nouvelle bien aimée. On remarquera qu’auparavant cette scène, on a pu remarquer la discussion entre Pikachu et Chenipan, qui elle aussi, a marqué les esprits.

Il y a la scène d’Onix qui pourchasse Sacha et ses nouveaux compagnons, qui font énormément penser à un épisode de la série, et qui fait également référence au pokémon symbole de Pierre.

Quelle scène peut être la mieux placée pour discuter du lien unissant les Pokemon au dresseur que l’abandon de Salamèche sous la pluie ? Je n’ai pas vu la bande-annonce et je fus surpris et heureux de revoir cette scène. Ce n’est pas le même dresseur qui l’abandonne, et tout n’est pas identique, mais qui peut oublier cette scène ? Notamment ce Salamèche qui évolue pour finir en Dracaufeu, sûrement le Pokémon, après Pikachu, le plus emblématique de Sacha.

Plus discrètement et c’est d’ailleurs passé rapidement dans le film, c’est le passage où les héros naviguent sur Locklass. Événement qui nous rappelle ces saisons suivantes où Sacha et ses amis traversent pendant de nombreux épisodes les Îles Orange sur le dos de Locklass.

À la fin du film, quand Sacha, Honoré et Justine se séparent, on peut remarquer ce même chemin où Sacha, Ondine et Pierre et sont définitivement séparés, avec le même coucher de soleil et la même prise de vue, la même intersection.

La mère de Justine serait Cynthia, maître du Conseil des 4 de la ligue de Sinnoh.

Dans la générique, tous les compagnons de Sacha sont successivement représentés (le Pokégroupe), symbolisant fièrement ces 20 ans passés : Pierre, Ondine, Jacky, Flora, Pierre, Max, Iris, Rachid, Serena, Lem et Clem. On y voit aussi toutes les Pokeball qui existent, certaines présentées dans l’animé, mais on les connait surtout grâce aux jeux-vidéos, où à la fin un Voltorbe se cache.


/!\ SPOIL

Alors, j’ai vu que pas mal de monde râlaient parce que Pikachu parle le langage des humains pendant un court instant. Je veux juste donner mon avis et ma théorie. Personnellement, j’ai été un peu surpris, mais plus par la voix (très féminine) que parce que Pikachu parle. Dans cette scène, on est surtout pris par l’émotion et puis Pikachu ne prononce même pas dix mots. Certains émettent la théorie que c’est une hallucination de Sacha, car il est blessé et au bord de l’évanouissement. Personnellement, ma théorie c’est que pour rendre cette scène plus émotive, les créateurs ont fait exprès pour une fois de nous « traduire » ce que dit Pikachu. En effet, Sacha lui comprend parfaitement ce que dit Pikachu, mais pas nous. Sauf que la scène, c’est nous qui la regardons, le film est fait pour nous. Après, ceux qui pensent que Pikachu parle le langage des humains disent – je pense – de bonnes grosses bêtises… Perso, j’étais plus choqué de voir Luxray mort qu’autre chose…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :