Le manque de déontologie et de travail des journalistes sur Twitter

Sur Twitter, les journalistes ont un compte. Bien qu’assez régulièrement, leur tweet n’engagent qu’eux, par leur certification (le petit truc bleu à côté de leur nom qui valide l’officialité de la personne et/ou de son rôle), ils s’engagent donc dans le rôle de journaliste avec les mêmes obligations et portent alors les mêmes responsabilités. Sauf que la déontologie et le travail, en 240 caractères, sont encore moins respectés qu’habituellement. Cet article sera mis à jour progressivement, très vite, il devrait être long.


1. La phrase tronquée

On commence très vite par Pierre Tremblay qui reprend la citation totalement tronquée de Jean-Luc Mélenchon pour expliquer l’agression que le journaliste de la vidéo (peut-être lui) subit : « La haine des médias est juste et saine ». Sauf que tel que le prouve le screen ci-dessous, il y a la suite de la phrase derrière qui donne un ton bien plus modéré. Mais les journalistes avaient besoin de se positionner en victimes, comme bien souvent. Le « épisode 356 » veut dire que les violences envers les médias et journalistes sont nombreuses en ce moment. Ces violences s’accentuent car il est reproché aux journalistes de mal faire leur travail. C’est très ironique donc, puisque pour se plaindre de cette attaque contre le mauvais travail des journalistes, le journaliste tronque la phrase. Au bout d’un moment, il faut se remettre en question.


2. Oups, j’ai pas entièrement fait mon travail

À travers ce tweet de la journaliste Isabelle Kersimon et semble-t-il dans cette stratégie, stupide, de rapprochement FI=FN, il est parfaitement illustré le manque de travail, d’objectivité et déontologie du journalisme. Elle n’a peut-être pas de certification dans son compte, mais lorsque dans sa biographie il est noté « journaliste », c’est qu’elle met son rôle en jeu dans les tweets qu’il écrit. Donc ce tweet est une attaque à l’honnêteté d’Alexis Corbière, parce qu’il a réalisé une interview dans le magazine de droite (voire d’extrême droite) Valeurs actuelles. Sauf qu’Alexis Corbière a répondu à cette « polémique » quelques jours auparavant, et que cette journaliste, soit n’a pas fait la recherche du regard opposé, soit à volontairement oublié de mettre dans son post la réponse du principal intéressé dans une finalité politique. Quel manque de déontologie, car l’une des règles de celle-ci est de mettre dans même sujet les avis qui diffèrent, et les réponses contradictoires pour que ce ne soit pas biaisé.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :