TOM ou l’Optimisme – Cap sur l’autisme

C’est en avant-première que j’ai lu le témoignage d’Elsa Lemay nouvellement paru (08/10/18). Publié aux éditions Soleils Bleus, l’auteure nous révèle avec efficacité la vie difficile d’une mère seule face au cas de l’autisme, touchant son enfant.

tomouoptimismeautismeLe sujet | « Après 18 mois d’attente, les tests de dépistage de l’autisme vont pouvoir commencer. J’ai l’impression que la mer Rouge va s’ouvrir et nous laisser passer. Que nous allons atteindre l’œil du cyclone et pouvoir enfin naviguer en eaux claires. Que Tom va mieux connaître son fonctionnement atypique, et cesser de penser qu’il est fou. » Depuis que Tom a deux ans, Elsa consulte des psychologues et des spécialistes. Comment aider un enfant puis un adolescent solitaire, en difficulté, qui se mure dans le silence et qui ne va jamais vers les autres ? Diagnostics antagonistes, imprécis, prises en charge inadaptées, « inclusion » scolaire qui rime souvent avec harcèlement, traumatisme, exclusion. Après des années de désarroi, Elsa découvre une association s’occupant de personnes atteintes de troubles autistiques et, en particulier, du syndrome d’Asperger. Tout s’éclaire. Les informations fusent. La traversée solitaire se mue en odyssée… Un témoignage émouvant qui rend hommage au travail des associations, à leur solidarité et qui plaide en faveur d’une alliance entre les familles, les enseignants ou les professionnels de santé, si souvent divisés.


Un témoignage instructif, un sujet difficile à cerner | Je ne vais pas m’attarder sur l’explication du sujet, déjà bien explicité dans la quatrième de couverture. Retenons que c’est un formidable et instructif témoignage sur l’autisme. Celui d’une mère qui lutte seule pour aider son fils, lésée et fatiguée des démarches inefficaces, d’un personnel soignant aux abois, dépourvu de solutions pendant que la vie de son fils Tom défile. Au niveau de la forme, nous avons affaires à un livre court dont les chapitres n’excèdent pas quelques pages. C’est donc une lecture rapide et efficace, sans digression. Une lecture chrono-thématique : plus on tourne les pages, plus les années défilent et de nombreux sujets sont abordés avec cohérence. L’écriture est soutenue, chaque phrase est un vers, chaque chapitre est une mélodie combattante. Si je devais porter un jugement sur ce livre, je dirais qu’il est une excellente démonstration de la vie d’un parent d’un enfant autiste, indispensable à lire si l’on s’intéresse au sujet. À défaut de vivre ses situations, c’est à travers ces histoires complètes et transparentes que nous pouvons tenter de comprendre cette situation d’avoir un enfant autiste. Mais je vous avoue que même après cette lecture, l’autisme reste difficile à cerner. La fin nous laisse sur une touche optimiste, pour autant, rien n’est terminé…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :