Dofus Monster – Le Chêne Mou

La saga Dofus Monster est un recueil de one shot relatant à chaque tome la vie d’un Monstre légendaire du Monde des Douze. Aujourd’hui, on s’intéresse au Chêne Mou, œuvre dessinée par Crounchann !


Dofus Monster : Le Chêne Mou


Titre : Dofus Monter – Le Chêne Mou

Auteur : Crounchmann

Dans l’univers du Krosmoz

Genre : Manga Seinen

Éditeur : Ankama

Sortie : 2007

Pages : 133 pages

Prix : 6.95€

Résumé : Hôte de la forêt d’Amakna, le Chêne Mou, grâce à sa détermination, se déracine et sauve une fillette d’une noyade certaine. Feuille, Sadida de son état le remercie en devenant sa meilleure amie. La tradition sadida impose à ses disciples de se choisir un arbre à protéger. La famille de notre jeune héroïne ne faisant pas exception à la règle, c’est naturellement vers le Chêne Mou, son ami, que Feuille se tourne. Son destin est désormais lié à tout jamais à celui de l’arbre au grand cœur.


Le Chêne Mou, on lui doit bien ça

Le Chêne Mou, c’est une relation qui tourne mal. C’est efficace, mais il n’y a pas vraiment de prise de risques sur l’originalité. Cependant, l’action toujours vivante, intrigante sans longueur se lit rapidement et on peut noter de belles émotions. Ce monstre est si charismatique que son destin vaut bien un manga. Toutefois, je regrette quand même la fin de l’histoire puisqu’elle est un peu tirée par les cheveux, par manque de place ou d’explications. Cependant, on ne sait pas trop comment y réagir : c’est au lecteur de faire sa propre appréciation de l’histoire !

Un graphisme qui vaut le coup

L’aspect graphique ne vaut pas celui d’Ogrest dessiné par Mig, mais je les trouve déjà mieux et plus complet que le premier double volume de Dofus manga. Les détails sont assez nombreux sans que l’on soit tenu de les regarder de près. Ce qui finit par m’amener à cette ambiance qui finalement s’inscrit dans le cadre du MMORPG Dofus mais pas vraiment. C’est-à-dire qu’un profane pourrait complètement s’immerger dans ce monde mais un initié ne verra pas beaucoup de références, à part quelques classes de personnage et leurs attaques respectives ou des personnalités du monde.

Trop de personnages

Feuille et le Chêne Mou sont deux personnalités plutôt bien recherchés, au caractère bien trempé. Par contre, le nombre de personnages secondaires est assez important, peut-être trop même ? Il y a des personnages qui ne sont pas assez détaillés à l’image de Touffe ou encore du sacrieur…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :