Petite Histoire de la Marche des Fiertés et du drapeau arc-en-ciel

En ce samedi 30 juin 2018 s’élance la GayPride ou désormais appelée la Marche des Fiertés, pavoisée d’un drapeau arc-en-ciel. Un événement et un emblème qui ont une histoire, nécessaire de connaître et de partager pour enrayer tous les discours fautifs.

Gay-Pride-Parade-Desktop-Wallpapers

1. La GayPride : une marche de revendications plus qu’une fête de la différence

Certaines personnes énonceront un système communautaire qui fête sa différence dans un pays qui est censé être uni. C’est faux. La GayPride n’est pas une marche pour fêter sa différence mais bien plus une lutte contre les persécutions et une revendication de droits. Son histoire est d’ailleurs imprégnée de sang et de victimes, ce qui ne peut être toléré dans le concept humaniste.

« Lancée initialement à New-York en 1970, pour commémorer les émeutes de l’année précédente dans les bars gays de Greenwich village, après des descentes policières, la Gay Pride a toujours revêtu un aspect politique. En France, on trouve une première manifestation homosexuelle indépendante en juin 1977, en réaction à des propos homophobes, puis en 1981, pour appeler les candidats à l’élection présidentielle pour dépénaliser l’homosexualité. » https://www.ladepeche.fr/article/2012/07/01/1391133-c-est-quoi-la-gay-pride.html

L’emblème de cette communauté est en parfaite et triste cohérence avec l’homophobie dont elle est victime et les persécutions qu’elle a vécue. Toutefois, son drapeau en appelle à l’ouverture, à la joie et à la tolérance.

2. Un drapeau arc-en-ciel : symbole de pouvoir, d’espoir et d’ouverture

Si l’on entend souvent la fausse idée que les LGBT ne veulent pas s’intégrer, il en est clairement tout autre puisque ses emblèmes (marche et drapeau) en sont l’illustration. Le créateur du drapeau arc-en-ciel, Gilbert Baker, avait choisi l’arc-en-ciel pour ses multiples couleurs, synonymes de diversité et de tolérance. 

« Utiliser un phénomène naturel pour représenter notre sexualité et les droits humains [me plaisait]. Avoir plein de couleurs, c’est l’idée d’inclusion. »

Certains se plaignent du communautarisme illustré par les drapeaux LGBT présents sur certains comptes de réseaux sociaux ou même dessinés sur certains passants dans la rue. En réalité, c’est non seulement pour montrer que la personne n’est pas seule, qu’elle défend une idée et une communauté, mais c’est aussi la toute bête idée de pouvoir trouver quelqu’un de sa propre communauté facilement. Effectivement, il n’est pas écrit sur le front des personnes son orientation sexuelle et il est nettement plus difficile – en général – pour un membre de la communauté LGBT de trouver quelqu’un, cela pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il faut que l’individu A puisse s’assumer. En ces temps où l’homophobie est extrêmement présente et où un homosexuel sur deux a déjà subi une agression (revendiquant encore plus le droit à ces marches), il est extrêmement difficile de s’assumer auprès de ses parents, de sa famille, de ses proches et surtout envers l’individu que l’on souhaite approcher. De plus, cet individu B qui caresse le cœur de l’individu A, comment savoir qu’il est LGBT ? Vous n’imaginez pas le malaise, voire la honte qu’il peut y avoir à s’approcher d’un individu du même sexe et lui avouer ses sentiments et que finalement il vous répond que son orientation sexuelle n’est pas en accord avec la vôtre. Sans oublier qu’il faut avoir le courage de se lancer, et que demander l’orientation sexuelle de quelqu’un, avouons-le, ce n’est pas aisé ; certains pourraient même malheureusement mal le prendre. Mais si auquel cas, vous avez réussi à faire mouche, encore faut-il que vous plaisez à cette personne, n’oublions pas que les LGBT ne sont pas aussi nombreux que les hétéros, il y a moins de « choix » et c’est plus difficile à trouver. Mais si là aussi, le coup est réussi, encore faut-il que l’individu A, et/ou même l’individu B puissent avoir le courage de sortir ensemble, de se tenir la main dans la rue, de faire face à toutes ces agressions. Bref, les difficultés sont bien là. D’ailleurs, généralement pour faire son coming-out, les LGBT sèment d’abord quelques indices… Le drapeau LGBT étant lui-même le plus gros des indices ou tout simplement la fierté de s’avouer, ce qu’il est parfaitement en droit de le faire puisque l’homosexualité est, rappelons-le pour les dinosaures, tout à fait naturelle et elle se retrouve même chez les animaux. Mais même ce drapeau arc-en-ciel et ces indices trouvent leur source dans l’histoire. 

Slate rappelle que les couleurs vives ont longtemps été un moyen pour les homosexuels, obligés de cacher leur orientation sexuelle, de se signaler les uns aux autres : 

« Oscar Wilde était fameux pour l’œillet vert qu’il arborait à son revers, fleur utilisée, pense-t-on, par d’autres Londoniens et Parisiens à la fin du XIXe et au début du XXe siècle pour signaler discrètement leur orientation sexuelle. »                                                                          https://www.nouvelobs.com/societe/20170623.OBS1118/gay-pride-d-ou-vient-le-drapeau-arc-en-ciel-embleme-de-la-communaute-lgbt.html

persecutionhomo

Plus triste et malheureux encore, rappelant la sombre histoire de l’étoile jaune, il est parfois imposé aux homosexuels de se montrer, nous rappelant encore que derrière cet emblème se cache un passé sombre et cruel.

« Dans l’Allemagne de la Seconde Guerre mondiale, les homosexuels hommes étaient obligés de porter un triangle rose pour se signaler. Ce symbole a ensuite été réutilisé par la communauté gay comme emblème de ses combats. » https://www.nouvelobs.com/societe/20170623.OBS1118/gay-pride-d-ou-vient-le-drapeau-arc-en-ciel-embleme-de-la-communaute-lgbt.html

Voilà de quoi pouvoir répondre aux différents messages s’opposant à cette communauté, à ce drapeau ou à sa marche, vecteurs de paix et d’espoir, héritiers d’une histoire tragique et d’un avenir difficile. Ainsi, on peut dire aux hétérosexuels qu’ils puissent s’estimer heureux de ne pas avoir de marche à faire…

Un commentaire sur “Petite Histoire de la Marche des Fiertés et du drapeau arc-en-ciel

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :